Le double effet carnitine + caféine sur la perte de graisse

La caféine, vous connaissez, c’est l’ingrédient actif dans le café qui stimule le système nerveux central, ce qui empêche la somnolence et entretient la vigilance. Pour l’athlète ou bodybuilder, la caféine peut être utilisée pour brûler les graisses en augmentant la concentration cellulaire de la molécule cyclique AMP-ce qui stimule indirectement l’oxydation des acides gras et la thermogenèse, conduisant à la perte de graisse. Une étude classique d’Acheson et al. a démontré que la consommation de caféine déclenche une augmentation des niveaux d’acides gras libres accompagné d’une augmentation significative de l’oxydation des graisses. Dans une étude plus récente, portant sur le rôle thermogénique de la caféine, al Belza et al. a montré que l’ingestion de 50 mg de caféine chez 12 jeunes hommes sains pouvait déclencher la thermogenèse. Plusieurs heures après la consommation de caféine, les chercheurs ont mesuré une augmentation de la thermogenèse de 6 % par rapport au placebo.

Fait intéressant, une autre enquête a démontré que les effets de la caféine à brûler les graisses sont atténués par la consommation chronique de caféine – ce qui suggère que la caféine n’est peut-être pas un brûleur de graisse efficace lorsqu’elle est consommée de façon indépendante.

La carnitine transporte les acides gras dans les mitochondries où ils sont brûlés pour l’énergie, ce qui pourrait initier la perte de graisse. Cependant, malgré ce fait bien établi, la carnitine utilisée seule, dans plusieurs études n’a eu aucune influence sur la combustion des graisses ou la perte de graisse. A l’inverse, une étude récente réalisée par Wall et al. a démontré une nouvelle façon d’augmenter les niveaux de carnitine musculaire, facilitant ainsi l’oxydation des acides gras et la perte de graisse.
Dans l’étude de Wall et al., les chercheurs ont donné de la carnitine à des sujets tout en leur administrant de l’insuline et du glucose pendant un total de cinq heures. Ce traitement a généré une augmentation significative des niveaux de carnitine, ce qui a stimulé l’oxydation des graisses au cours d’un exercice de de haute-intensité. Fait intéressant, lorsque on a administré plus d’insuline, le niveau de carnitine a également augmenté. Ce résultat suggère que l’absorption cellulaire de la carnitine pourrait être améliorée si elle est prise avec un repas riche en glucose qui stimule la sécrétion d’insuline. En raison de l’augmentation des niveaux de carnitine, il y a une réduction de la glycolyse musculaire et une augmentation des niveaux de glycogène accompagnés par une augmentation de l’oxydation des acides gras – qui peut conduire à la perte de graisse.

Parce que la caféine stimule directement la production d’acides gras, la caféine et la carnitine peuvent agir en synergie lorsqu’elles sont consommées ensemble. Une étude réalisée par Cha et al. a démontré ce fait en faisant prendre à 250 athlètes une boisson pour sportifs contenant soit 15 g de carnitine seule, soit 5 mg de caféine seule soit 15 g de carnitine + 5 mg de caféine.

Le groupe témoin a reçu seulement un placebo. Une heure après l’ingestion de la boisson, les sujets ont fait du vélo stationnaire pendant 45 mn à une intensité modérée suivie d’une période où ils ont monté cette intensité à 80% de leur maximum. Les résultats de l’étude indiquent que la carnitine et caféine combinées ensemble donnent un véritable coup de fouet à la combustion des graisses.
Selon les conclusions des chercheurs, les athlètes du groupe qui ont consommé à la fois de la carnitine et de la caféine ont pu maintenir l’activité de vélo à 80 % de leur capacité maximum deux fois plus longtemps que les athlètes dans le groupe témoin. Par ailleurs, dans le groupe qui a consommé de la caféine avec la carnitine, le niveau d’acides gras a été augmenté de façon significative au point d’épuisement par rapport aux groupes qui ont indépendamment consommé de la carnitine ou de la caféine démontrant une augmentation considérable de la graisse brûlée dans le groupe consommant carnitine + caféine, augmentant potentiellement la perte globale de graisse. Ce n’est pas par hasard que nos coachs les proposent en association dans le programme sèche extrême.

Sources : Acheson KJ, et al. caffeine and coffee : their influence on metabolic rate and substrate utilization in normal weight and obese individuals. AmJ Clin Nutr, 1980;33(5):p.989 -97.
Belza A, Toubro S, et al. The effect of caffeine, green tea and tyrosine on thermogenesis and energy intake. Eur J Clin Nutr,2009;63(1): p57-64
Villani RG, et al. L-Carnitine supplementation combined with aerobic training does not promote weight loss in moderately obese women, Int J Sport Nutr Exerc Metab 2000; 10(2): p. 199-207.
Wall BT, et al. Chronic oral ingestion of L-Carnitine and carbohydrate increases muscle carnitine content and alters muscle fuel metabolism during exercise in humans. J Physiol, 2011; 589 (pt4). P. 963-73.
CHA YS, et al. Effects of carnitine coingested caffeine on carnitine metabolism and endurance capacity in athletes. J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo), 2001; 47(6): p 378-84

 

Share Button
(1 votes, Moyenne: 5,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire