La vérité sur les diurétiques !

Cités par la presse dans les affaires de dopage, les diurétiques ont mauvaise réputation. On les dit souvent dangereux, parfois interdits car on les confond à tort avec des formules vendues uniquement sur ordonnance. Ce n’est pas le cas de la plupart des formules à base de plantes, traditionnellement utilisées depuis toujours et sans effets secondaires.

Ne pas confondre plantes drainantes et médicaments !

Attention, il s’agit là de médicaments diurétiques prescrits par les médecins en réponse essentiellement à des problèmes cardiaques ou d’hypertension artérielle, ou pour éviter tout œdème. Ils ont de nombreuses contre-indications et effets indésirables et ne sont pas faits pour les gens en bonne santé.
Certains sont toutefois prescrits et utilisés comme « masquants » pour excréter plus vite les produits illicites pouvant être passés dans les urines ou le sang.
D’autres sont utilisés dans les sports à catégorie de poids pour sécher de façon rapide et augmenter la performance avec moins de kilos.
Dans le cyclisme, il est tout simplement dangereux de vouloir perdre de l’eau, étant donné la dépense énergétique et la perte hydrique du coureur sur de telles étapes longues et difficiles. Les effets sur le cœur peuvent être fatals.
Certains sont interdits et considérés comme dopants, c’est le cas de certaines molécules (citées dans le Décret n° 2011-1947 du 23 décembre 2011). On les a identifiées notamment en bodybuilding où un physique sec et écorché par rapport aux autres concurrents, permettait parfois de remporter des concours.

Les diurétiques, qu’ils soient ou non naturels, stimulent l’excrétion urinaire, autrement dit, ils augmentent le volume des urines, donc font partir l’eau du corps, sous-cutanée.

On comprend mieux leur usage, soit pour sécher et perdre du poids ou avoir des muscles plus dessinés.

Il ne faut toutefois pas confondre les médicaments avec les plantes drainantes présentes dans les formules de suppléments, dont les propriétés diurétiques sont reconnues et traditionnellement utilisées depuis des siècles.

Les plantes drainantes

Des propriétés diurétiques non dangereuses

Les plantes diurétiques favorisent l’élimination de l’eau par augmentation du volume des urines et les plantes drainantes agissent sur la circulation lymphatique. Leur effet sur la circulation permet aussi de déstocker plus facilement les graisses et les toxines et de les éliminer plus rapidement.

  • Thé vert

Connu pour son action diurétique, c’est aussi un puissant anti-oxydant.

  • Café

C’est un diurétique général qui agit aussi sur les graisses. Détoxicant, il a de nombreuses propriétés stimulantes.

  • Chiendent

Diurétique et anti inflammatoire, il élimine les bactéries et stimule l’élimination urinaire
Son action diurétique est due à la présence de sels de potassium.

  • Reine-des-prés

Elle a un double rôle drainant et diurétique. Grâce aux flavonoïdes qu’elle contient, elle désinfiltre les tissus, améliore la circulation et l’élimination des toxines et lutte contre la rétention d’eau.

  • Bouleau

Il exerce une action drainante profonde. Contient des flanonoïdes hyperosides aux propriétés diurétique. Il désinfiltre et combat la rétention d’eau.

  • Fenouil

Ses racines sont consommées pour leurs effets diurétiques et désinfiltrants.

  • Orthosiphon

Il facilite le travail des reins il augmente l’élimination de l’eau et des toxines.

  • Piloselle

Reconnue comme un diurétique puissant, qui facilite l’élimination rénale de l’eau, l’excès d’eau et de sel retenu dans les tissus et donc  la rétention d’eau.

  • Frêne

Diurétique grâce au mannitol et aux sels de potassium contenus dans ses feuilles

  • Pissenlit

Dépuratif et diurétique, le pissenlit est connu pour aider naturellement à lutter contre la rétention d’eau. Il favorise la digestion et le drainage des toxines.

  • Cassis

Son action diurétique permet aussi l’élimination des déchets

  • Bardane

Action principalement dépurative, stimulation des fonctions du foie et des reins par ses acides phénols, mais aussi diurétique

  • Busserole

Appelée aussi uva ursi ou raisin d’ours, son effet diurétique permet d’éliminer plus d’eau, notamment en association avec le  pissenlit. Son effet diurétique augmente le volume des urines et favorise donc l’élimination des germes et toxines.

  • Queue de cerise

Dépuratif et diurétique naturel, sans effet indésirable, nettoie l’organisme et élimine les déchets
Contient des flavonoïde set des sels de potassium qui favorisent l’élimination  de l’eau par les reins.

  • Olivier

Sa feuille a un effet diurétique, il stimule la fonction rénale.

  • Persil

Ses grains sont indiqués pour réduire la rétention d’eau. Son effet est diurétique.

  • Maïs

Peu connu en tant que diurétique, son action est générale et multiple sur l’élimination.

  • Buchu

Un puissant diurétique qui est aussi un antiseptique urinaire grâce au biosphénol, qui chasse la rétention d’eau.

Pour des effets plus visibles sur la sèche et la perte de poids, l’idéal est d’utiliser une formule ou un programme qui associe des composants à la fois brûleurs de graisse, déstockeurs, coupe-faim et anti-eau dont l’action est plus globale.

Pour un meilleur effet des formules brûleurs de graisses et diurétiques, n’oubliez pas votre programme d’alimentation sèche.

Share Button
(27 votes, Moyenne: 3,81/5)
Loading...

Ecrire un commentaire