Refaites vos niveaux hormonaux

Lorsque la testostérone, la fameuse hormone mâle, est à son niveau optimal, il est plus facile de prendre du muscle et de gagner de la force, car la synthèse des protéines se fait mieux et plus rapidement. Or, Les principaux facteurs qui font baisser la testostérone sont la fatigue physique, l’entrainement intense et l’âge, qui rendent la récupération plus lente et le cortisol plus actif.

La promesse :
H.O.S (Hormone Optimisation System), un pack de trois Produits (D-TEST, ESTRO DIM ET ANABOL-X) rassemble justement les principaux ingrédients pour lutter contre ces hormones paresseuses et refaire vos niveaux hormonaux. Combiné à votre entrainement, il favorise naturellement la sécrétion de testostérone et de l’hormone de croissance pour permettre d’obtenir un développement maximum de la masse musculaire et de la force, ainsi qu’une baisse du taux de masse grasse.

 

1) De véritables stimulateurs de croissance
En temps normal, l’hormone de croissance est produite en abondance par la glande pituitaire (partie de l’hypophyse). Un pic de sécrétion se produit pendant le sommeil, mais aussi lors d’efforts ou après un repas.
Les principaux précurseurs de la GH sont l’arginine, la glutamine et les BCAA.

– La leucine
Parmi les BCAA, la leucine est l’un des acides aminés les plus importants.
La sensibilité anabolique du muscle diminue avec l’âge. La leucine peut changer la donne, notamment prise juste après un effort. Les cellules musculaires sont toujours à la recherche de leucine. En présence de molécules de leucine, ils se mettent à construire plus de muscle

– Le HMB
C’est aussi un acide aminé dérivé de la leucine. On sait que la leucine est importante dans la croissance musculaire. Ce qu’on sait moins, c’est que c’est lorsqu’elle se transforme en un métabolite, le HMB qu’elle est plus efficace sur le gain de force et la diminution du catabolisme. Il augmente donc la masse musculaire et la force et permet de brûler plus de graisses.

2) Des facteurs de récupération optimum
– La leucine
Son rôle est de stimuler la synthèse protéique mais en plus sa présence signale un état anabolique, donc propice à la prise de muscle. Elle peut se transformer en énergie si nécessaire et favorise la récupération.

– Le HICA (acide Alpha-hydroxy-isocaproïque)
C’est encore un autre dérivé de la leucine, un autre métabolite, qui n’est pas dégradé avant son arrivée dans les muscles. Il en serait plus puissant. Il se trouve dans les muscles et les tendons lorsque les cellules brûlent la leucine. 

Dans une étude récente, publiée dans le Journal of the International Society of Sports Nutrition, des lutteurs de niveau national ont pris 1.5 g de HICA par jour. En dépit d’un entraînement intense de plus de 15 heures par semaine, ils ont vu leur une masse maigre augmenter leurs courbatures réduire. De plus, des joueurs de football ayant pris du HICA avaient affiché une augmentation de la masse musculaire des jambes, en ne faisant pourtant qu’une seule séance de musculation par semaine.

3) Des précurseurs naturels de testostérone
– L’Acide-D-aspartique
Cet acide aminé, l’acide aspartique sous forme D, possède des propriétés pro-testostérone. Ce dérivé d’un acide aminé qui se trouve naturellement dans le corps augmente la production de l’hormone lutéinisante (LH), responsable de la sécrétion de testostérone chez l’homme. Il joue également un rôle clé dans la fabrication des spermatozoïdes et des hormones sexuelles. Selon une étude portant sur des hommes âgés de 27 à 37 ans, une dose quotidienne de 3 g d’acide aspartique sur 12 jours a eu pour effet d’augmenter de 42% les niveaux de testostérone et de 33% les niveaux de LH.

– Le Tribulus terrestris
Cette plante épineuse, le Tribulus terrestris a longtemps été utilisée comme remède pour les problèmes d’infertilité et l’impuissance. Les études scientifiques modernes portant sur cette plante ont redémontré son intérêt pour traiter l’infertilité masculine dû à l’un de ses composant, la protodioscine. Celle-ci améliore sensiblement la libido et les fonctions sexuelles masculines. Le Tribulus terrestris stimule la vitalité sexuelle en augmentant le flux sanguin vers le corps caverneux.
Sur une étude indonésienne portant sur 53 hommes mariés, la libido, l’érection l’éjaculation et l’orgasme ont été étudiés et montrent une amélioration significative sans effets indésirables. Une autre étude a mis en évidence une amélioration de la pulsion sexuelle de 60%.

4) Fonction anti-toxines et anti-œstrogènes
Un foie débarrassé de ses toxines fera mieux son travail d’élimination et permettra de mieux synthétiser les aliments importants pour votre croissance, de mieux digérer et d’assimiler les protéines et les nutriments nécessaires.

– Le DIM
Le 3-Diindolylmethane (DIM) est un composé naturel présent dans notre alimentation qui a une activité anti-œstrogènes. On le trouve dans les légumes crucifères comme le chou, le chou-fleur et le brocoli. Cette modification du métabolisme des œstrogènes est essentielle dans le maintien optimal des fonctions hormonales masculines avec l’avancée en âge. Le DIM influence favorablement le métabolisme des œstrogènes et favorise les effets des enzymes de détoxification du foie pour aider à neutraliser les toxines. Le DIM optimise les niveaux de testostérone pour une perte de graisse plus efficace !

– Le Calcium-D-Glucarate
Le calcium D-glucarate est naturellement présent dans l’organisme. Celui-ci permet la glucuronidation qui est la base de toute détoxification. Au cours de cette phase, les produits chimiques que nous respirons ou issus de notre alimentation industrielle, comme les pesticides, les composés cancérigènes, les conservateurs, les stéroïdes et d’autres toxines liposolubles se lient dans le foie à l’acide glucuronique et sont ensuite excrétés par la voie biliaire. C’est ce que l’on appelle la glucuronidation. C’est le principal moyen d’éliminer toutes sortes de nombreuses substances toxiques. Les déséquilibres hormonaux peuvent notamment retarder la perte de graisse.

Conclusion : Un pack très complet pour les hommes de plus de 35 ans, désirant mettre toutes les chances de leur côté pour une prise de muscle maximum et une perte de graisse d’origine hormonale, souvent localisée à l’abdomen.

Ingrédients Estro Dim : Tribulus, DIM, Calcium D-glutarate
Ingrédients AnabolX : Leucine, HICA, HMB
Ingrédients D-Test : Acide-D-Aspartique

Sources et références: J Int Sport Soc Nutr. Janv. 2010 5; 7 (1): 1. Reprod Endocrinol Biol. Oct. 2009 27; 7:120. Vivar OI, Saunier EF, Leitman DC, Firestone GL, Bjeldanes LF. Département des sciences nutritionnelles et de toxicologie, Université de Californie, Berkeley, Berkeley, en Californie 94720-3104, États-Unis. « Statut de l’alimentation et l’oestrogène: la connexion crucifère ». Zeligs MA. J of Medicinal alimentaire (1998) 2 nov.; 1: 67-82. Jellinck PH, Forkert PG, Riddick DS, Okey AB, Michnovicz JJ, Bradlow HL. Biochem Pharmacol 1993 le 9 mars; 45 (5) :1129-36. Tribulus terrestris (protodioscine) augmente la libido des hommes W. Pangkahila. Médecine de la reproduction. Faculté de l’Université de Denpasar, en Indonésie. Xe Congrès national sur les nouvelles perspectives d’andrologie sur la reproduction humaine.

Share Button
(1 votes, Moyenne: 1,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire