6 preuves de la supériorité de la whey proteine

La whey protéine supérieure aux autres protéines?
La protéine de lactosérum ou whey protéine a fait l’objet de grand nombre d’études dans le monde. C’est parce qu’elle a fait la preuve de beaucoup d’avantages par rapport à d’autres aliments, du point de vue de la nutrition et de la santé mais aussi pour la croissance musculaire et la perte de masse grasse

C’est la meilleure des protéines

La whey est l’une des meilleures sources de protéines de haute qualité qui contient tous les acides aminés essentiels. Elle est issue du lait à partir de la fraction de protéines de lactosérum, qui est le liquide qui flotte sur les yaourts ou le fromage frais. On distingue le concentrat de whey, l’isolat de whey ou l’hydrolysat de whey. Dans tous les cas, elle se digère très vite et s’absorbe rapidement et complètement via l’intestin. Elle est dite protéine rapide.

Elle aide la croissance musculaire

Toutes les protéines aident à préserver la masse maigre, mais la whey protéine du fait de la présence élevée de leucine, un acide aminé favorisant la croissance, est hautement anabolisante. C’est donc la protéine la plus recommandée pour accélérer la prise de muscle et son action sur la croissance musculaire est supérieure à d’autres protéines comme la caséine ou le soja.

Il est toutefois nécessaire d’y associer une bonne alimentation et un entrainement de musculation adapté pour obtenir des résultats.

Elle est bonne pour la santé

La plupart des produits laitiers réduisent la tension artérielle, mais la protéine de lactosérum est championne car les lactokinines (peptides bioactifs) qu’elle contient sont extrêmement efficaces sur l’hypertension, surtout chez les individus en surpoids. Cela marche aussi avec la caséine.

Le diabète serait également modéré par l’effet des protéines de lactosérum, capables de modérer la glycémie en augmentant les niveaux d’insuline et la sensibilité à celle-ci. Sur ce point, la whey protéine serait meilleure que les protéines alimentaires. La seule condition est de prendre les protéines avant un repas riche en glucides ou en même temps que celui-ci pour modérer le taux de sucre dans le sang.

La whey protéine aurait aussi une influence sur le mauvais cholestérol et le cholestérol total, à condition d’avoir une consommation régulière de protéines de lactosérum, mais les preuves sont encore faibles à ce jour.

 

Notre sélection de whey

  • 100% WHEY PROTEINE ADVANCED (2kg)

    Cette pure Whey Protéine ultrafiltrée est le top des protéines pour prendre du muscle sec le plus rapidement possible.

    Superset Nutrition

    Le Top des Protéines !

    L'avis du Team Fitadium

    Cette pure Whey Protéine ultrafiltrée est le top des protéines pour prendre du muscle sec le plus rapidement possible.

    54,90 €

    64,90 €

 

 

Elle réduit l’inflammation

L’inflammation est ce qui résulte de dommages répétés à l’organisme. Si elle est normale à court terme, en devenant chronique, elle est problématique et augmente les facteurs de risque. Or la protéine de lactosérum est capable de réduire fortement le principal marqueur de l’inflammation, la protéine C Réactive (CRP), dans le sang. Moins il y a de protéine C réactive, moins il y a d’inflammation, y compris au niveau intestinal.

Elle booste l’immunité

Le stress oxydatif est responsable de nombreuses malades et du vieillissement des cellules. Pour le contrer il existe des anti-oxydants qui empêchent l’oxydation des cellules. Le glutathion fait partie de ces principaux anti-oxydants naturellement produit par l’organisme à partir de notre alimentation et particulièrement en présence de cystéine. C’est le cas de la whey protéine, riche en cystéine, que nous avons donc intérêt à consommer, car elles stimulent les défenses anti-oxydantes et diminuent l’exposition au stress oxydatif, en favorisant la production de glutathion.

Elle aide à perdre du poids

La whey protéine, en tant que protéine est connue pour l’impression de satiété qu’elle donne, ce qui est le cas d’autres aliments comme les glucides et les lipides. Mais à valeur calorique égale, la protéine permet de ne pas ressentir la faim et d’être rempli, comme si on n’avait pas besoin de manger encore. C’est la whey qui de toutes les protéines, aurait l’effet le plus rassasiant et limiterait la prise de calories supplémentaires.

De plus, la protéine va stimuler le métabolisme et favoriser la combustion des graisses, beaucoup plus que tout autre aliment. En cas de régime, c’est encore la protéine qui permet le maintien de la masse musculaire, même avec un apport calorique réduit.

 

Sources :Proc Natl Acad Sci U S A. 1997 Dec 23;94(26):14930-5. Slow and fast dietary proteins differently modulate postprandial protein accretion. Boirie Y1, Dangin M, Gachon P, Vasson MP, Maubois JL, Beaufrère B. Am J Clin Nutr. 2007 Aug;86(2):373-81. Consumption of fat-free fluid milk after resistance exercise promotes greater lean mass accretion than does consumption of soy or carbohydrate in young, novice, male weightlifters. Hartman JW1, Tang JE, Wilkinson SB, Tarnopolsky MA, Lawrence RL, Fullerton AV, Phillips SM. J Appl Physiol (1985). 2009 Sep;107(3):987-92. doi: 10.1152/japplphysiol.00076.2009. Epub 2009 Jul 9. Ingestion of whey hydrolysate, casein, or soy protein isolate: effects on mixed muscle protein synthesis at rest and following resistance exercise in young men. Tang JE1, Moore DR, Kujbida GW, Tarnopolsky MA, Phillips SM. Whey beverages decrease blood pressure in prehypertensive and hypertensive young men and women Susan M. Fluegela, Terry D. Shultza, Joseph R. Powersa, Stephanie Clarka, Celestina Barbosa-Leikerb, Bruce R. Wrightb, Timothy S. Fresonb, Heidi A. Fluegela,Jonathan D. Mincha, Lance K. Schwarzkopfa, Ashley J. Millerb, Michael M. Di Filippoa. Br J Nutr. 2010 Oct;104(8):1241-8. doi: 10.1017/S0007114510001911. Epub 2010 May 11. The acute effects of four protein meals on insulin, glucose, appetite and energy intake in lean men.Pal S1, Ellis V. Nutrients. 2015 Feb 9;7(2):1131-43. doi: 10.3390/nu7021131. Effect of whey supplementation on circulating C-reactive protein: a meta-analysis of randomized controlled trials. Zhou LM1, Xu JY2, Rao CP3, Han S4, Wan Z5, Qin LQ6,7. Early enteral nutrition with whey protein or casein in elderly patients with acute ischemic stroke: a double-blind randomized trial. de Aguilar-Nascimento JE1, Prado Silveira BR, Dock-Nascimento DB. Obesity (Silver Spring). 2010 Jul;18(7):1354-9. doi: 10.1038/oby.2009.397. Epub 2009 Nov 5. The chronic effects of whey proteins on blood pressure, vascular function, and inflammatory markers in overweight individuals. Pal S1, Ellis V. Eur J Clin Nutr. 2014 Sep;68(9):980-6. doi: 10.1038/ejcn.2014.84. Epub 2014 May 7. Comparative effects of whey and casein proteins on satiety in overweight and obese individuals: a randomized controlled trial. Pal S1, Radavelli-Bagatini S1, Hagger M1, Ellis V1. Am J Clin Nutr. 2009 Sep;90(3):519-26. doi: 10.3945/ajcn.2009.27834. Epub 2009 Jul 29. Gluconeogenesis and energy expenditure after a high-protein, carbohydrate-free diet. Veldhorst MA1, Westerterp-Plantenga MS, Westerterp KR. Photo Shutterstock.com.

Share Button
(1 votes, Moyenne: 5,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire