5 bonnes raisons de prendre de la carnitine

la carnitine, que des bonnes raisons d'en prendre

Méconnue du grand public, la carnitine a fait l’objet de nombreuses études et elle est réputée pour améliorer les performances. Elle est aussi recommandée pour accélérer la perte de graisse, faciliter la récupération, améliorer la résistance et la motivation. Voici 5 bonnes raisons d’en prendre pour vous rebooster sur tous les plans.

  • Accélère la perte de graisse

La carnitine fonctionne comme un transporteur de graisses dans les mitochondries, là où elles seront converties en énergie. En transportant plus de graisses, elle accélère ce processus de combustion, ce qui, logiquement, épargne le glycogène. Cette combustion des graisses se fait en amont du stockage et a aussi un effet sur la graisse viscérale, celle stockée dans l’abdomen autour des organes vitaux, dont l’effet sur la santé est extrêmement important. Prendre de la carnitine va faire partir cette graisse viscérale, en évitant l’accumulation de ces graisses et va les faire passer dans le sang pour être brûlées. D’après une étude réalisée chez les souris, soit nourries avec un régime riche en graisses, et recevant soit un placebo, soit de la carnitine, le groupe carnitine a gagné moins de graisse viscérale et sous-cutanée, tandis que l’autre groupe présentait les premiers signes de maladies artérielles. C est pour ces raisons que la carnitine est considérée comme un puissant brûleur de graisses.

 

  • CARNI-X LIQUID 100000 (500ml)

    Carni-X liquid 100000 est une formule liquide ultra concentrée de haute qualité à base de L-carnitine enrichie en vitamine C. Idéale pour un dosage élevé et une utilisation intensive de Carnitine.

    Scitec Nutrition

    Méga Doses de Carnitine

    L'avis du Team Fitadium

    Carni-X liquid 100000 est une formule liquide ultra concentrée de haute qualité à base de L-carnitine enrichie en vitamine C. Idéale pour un dosage élevé et une utilisation intensive de Carnitine.

    24,90 €

    29,90 €

 

  • Améliore les performances

La carnitine musculaire peut être élevée par une supplémentation en carnitine, cela a été démontré sur un groupe d’athlètes expérimentés supplémentés en carnitine par rapport à un groupe placebo, lors d’entrainements de triathlon. La performance a été augmentée de 11%. Toutefois cette étude ayant été effectuée sur le long terme (24 semaines), les effets de la carnitine se font sentir après  6 mois ; de façon significative. A condition toutefois de prendre la carnitine avec des glucides, comme dans cette étude, qui favorise la production d’insuline, hormone hautement anabolisante. Il est donc reconnu que la carnitine augmente l’énergie disponible  et l’action des hormones.

  • Augmente la résistance

Même lors d ‘un effort difficile, de musculation, d’endurance, vous devriez avoir plus de facilité à maintenir l’effort, sans ressentir de fatigue. Une étude montre que la présence de carnitine dans les muscles diminue l’accumulation de  lactate de 44%, et donc les courbatures, de dommages musculaires, tout en épargnant le glycogène.

Moins de lactate et une énergie accrue ont permis de gagner 35% de capacité de travail, ce qui permet à la fois de brûler plus de graisses et d’améliorer votre entrainement, en faisant reculer les limites de votre seuil de fatigue.

  • Facilite la récupération

L’accumulation de lactate dans le muscle est un facteur limitant pour la performance par les courbatures et les douleurs musculaires ressenties. La carnitine en réduisant la production de lactate, pourrait permettre une récupération plus rapide. Selon une autre étude,  la carnitine améliorerait l’anabolisme du fait d’une meilleur capacité d’absorption des récepteurs aux androgènes et notamment la testostérone.

  • Améliore la motivation

La carnitine  et plus particulièrement l’acétyl-L-carnitine boosterait la concentration et la motivation, permettant un meilleur rendement pour parvenir à réaliser son objectif. Cette forme particulière de carnitine augmente l’énergie, la capacité de travail, la performance et la récupération, tous les facteurs qui permettent de garder le cap sans se décourager et d’aller plus loin tout en restant focalisé sur les résultats visés.

 

  • Programme Sèche Extrême

    L'efficacité de ce programme réside dans la synergie maximale de 3 puissantes formules complémentaires. Chez l’homme, le tissu graisseux étant essentiellement composé de triglycérides, on commencera par attaquer les...

    Superset Nutrition

    L'avis du Team Fitadium

    L'efficacité de ce programme réside dans la synergie maximale de 3 puissantes formules complémentaires. Chez l’homme, le tissu graisseux étant essentiellement composé de triglycérides, on commencera par attaquer les graisses de l'intérieur avec une intensité croissante, à l’aide d'un puissant brûleur de graisses aux actions multiples associé à une version spécifique de la carnitine. Puis, on accélère au maximum la sèche en introduisant une formule permettant de réduire radicalement l’excès d'eau et intensifier la perte de poids. L'affutage est maximum !

    69,90 €

    85,00 €

 

J Physiol. 2011 Feb 15;589(Pt 4):963-73. doi: 10.1113/jphysiol.2010.201343. Epub 2011 Jan 4. Chronic oral ingestion of L-carnitine and carbohydrate increases muscle carnitine content and alters muscle fuel metabolism during exercise in humans. Wall BT1, Stephens FB, Constantin-Teodosiu D, Marimuthu K, Macdonald IA, Greenhaff PL. L-carnitine ameliorates dyslipidemic and hepatic disorders induced by a high-fat diet via regulating lipid metabolism, self-antioxidant capacity, and inflammatory response Chang-Chao Sua, 1, Chaung-Sung Changb, Chung-Hsi Chouc, Yi-Hsieng Samuel Wub, Kuo-Tai Yangb, Jung-Kai Tsenge, Yuan-Yen Changf, Yi-Chen Chenb. Androgenic responses to resistance exercise: Effects of feeding and L-carnitine William J Kraemer, Barry A Spiering, Jeff S Volek, Nicholas Ratamess, Matthew J Sharman, Martyn R Rubin PMCID: PMC3099008 Boosting fat burning with carnitine: an old friend comes out from the shadow Kent Sahlin Randle PJ, Garland PB, Hales CN, Newsholme EA. Lancet. 1963;1:785–789. [PubMed] Stephens FB, Constantin-Teodosiu D, Laithwaite D, Simpson EJ, Greenhaff PL. FASEB J.2006;20:377–379. [PubMed] Wall BT, Stephens FB, Constantin-Teodosiu D, Marimuthu K, Macdonald IA, Greenhaff PL. J Physiol.2011;589:963–973. [PMC free article] [PubMed]  Randle PJ, Garland PB, Hales CN, Newsholme EA. Lancet. 1963;1:785–789. Stephens FB, Constantin-Teodosiu D, Laithwaite D, Simpson EJ, Greenhaff PL. FASEB J.2006;20:377–379.  Wall BT, Stephens FB, Constantin-Teodosiu D, Marimuthu K, Macdonald IA, Greenhaff PL. J Physiol.2011;589:963–973. PubMed

Photo Shutterstock.com/kentoh

Share Button
(5 votes, Moyenne: 4,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire