Suzanne Svanevik prête pour les Crossfit Games 2013

La valeur n’attend pas le nombre des années !

Cette citation du Cid de Corneille s’applique aussi en Norvège.
Connaissez-vous Suzanne Svanevik ? Cette norvégienne de 17 ans à peine serait capable de vous ridiculiser à la salle de sport, tant elle est solide comme un roc!
Non contente de pratiquer une discipline de haute intensité comme le Cross Fit, qui demande une condition physique de fou, elle soulève d’énormes poids malgré son petit gabarit. Avec moins de 50 kg et 1,52 m, elle est capable de soulever presque 60 kg à l’arraché, plus de 105 kg au soulevé de terre , 80 kg au front squat et 50 kg au développé couché
Ce petit bout de femme ne se la raconte pas : elle a commencé il y a deux ans, dans le gymnase de son frère le Bergen Croosfit , depuis, elle a accroché et s’entraine deux fois par jour, 5 à 6 fois par semaine.
Elle a toutes les qualités requises pour être une athlète de haut niveau : souplesse, agilité, force, tonicité, rapidité…
Ne la défiez pas, vous risqueriez de ne pas gagner… regardez son entrainement, vous allez être soufflé !

Elle sera bientôt prête pour affronter les Crossfit Games organisées par Reebok comme son aînée Annie Thorisdottir, car les femmes n’ont rien à envier aux hommes niveau athlétique.

 

 

Si vous aussi vous avez envie de nager, courir, sauter, si vous aimez soulever des poids de plus en plus lourds, tirer ou pousser des charges énormes, faire des pompes, des tractions à la barre ou aux anneaux, vous êtes fin prêt pour vous mesurer aux autres dans toutes ces disciplines, toutes plus difficiles les unes que
les autres ! Ce sport qui littéralement veut dire « Conditionnement physique croisé », demande d’associer 10 qualités physiques : endurance, cardio, vitesse, force, souplesse, précision, équilibre, agilité, puissance, coordination, mais aussi un mental à toute épreuve. Il faut de la force certes, mais aussi de la détermination et une sacrée volonté pour supporter l’intensité des entraînements de CrossFit. Il génère un stress physique mais aussi psychologique, et il faut sans cesse dépasser sa fatigue, sa douleur et ses limites pour aller plus loin.

Si vous n’êtes pas champion mais simplement amateur de belles performances et de beaux athlètes, c’est également un superbe spectacle pour les yeux. On sent le travail et la force derrière ces physiques exceptionnels.
Imaginez un peu si on prenait l’énergie dégagée par tous ces athlètes ensemble pour la transformer en électricité, on pourrait peut-être éclairer entièrement une petite ville !
En France aussi, ce sport fait de plus en plus d’adeptes et chez Fitadium, on serait vraiment partants pour interviewer un champion dans nos colonnes ! Avis aux amateurs !

Source minutebuzz.com

 

Share Button
(1 votes, Moyenne: 5,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire