Accueil > Nutrition > BCAA & Acides Animés > Guide acides aminés & bcaa > L'acide aminé histidine : bienfaits et utilité

L’acide aminé histidine : bienfaits et utilité

acide aminé histidine

Acide aminé entrant dans la synthèse de nos protéines cellulaires et organiques, l’histidine a été isolée pour la première fois à la fin du 19ème siècle par des scientifiques allemands.

Elle intervient sur l’assimilation des protéines, la synthèse des globules rouges, la protection nerveuse (gaines de myéline), la sexualité et l’audition, entre autres fonctions… (1) On fait le point sur le rôle de cet acide aminé dans l’organisme et sa présence dans les compléments alimentaires.

Qu’est-ce que l’acide aminé histidine ? Définition

L’histidine est considérée comme un acide aminé essentiel, nécessitant un apport nutritionnel par l’alimentation quotidienne.

Cependant, l’histidine n’est vraiment essentielle que chez les enfants de moins de 10 ans, les adultes pouvant en synthétiser une partie. La présence de cet acide aminé dans l’alimentation restera toutefois nécessaire à l’âge adulte, la production d’histidine par le corps humain n’étant pas suffisante

Ce n’est qu’en 1987 que l’histidine sera considérée comme essentielle, selon les publications de Laidlaw (2). Dès lors, neuf acides aminés sont considérés comme essentiels, contre huit auparavant.

En outre, elle peut être supplémentée chez les femmes pendant la grossesse, selon les conseils d’un professionnel de santé, car sa présence pourrait être insuffisante. 

Quel est le rôle de l’histidine ?

Histidine, hémoglobine et histamine…

L’histidine joue plusieurs rôles importants sur le métabolisme énergétique, notamment sur la synthèse de l’hémoglobine qui permet le transport de l’oxygène dans l’organisme.

En outre, des enzymes peuvent convertir l’histidine en glutamate qui servira ensuite de substrat énergétique.

L’histidine est également un précurseur de l’histamine, une molécule signal jouant un rôle de neuromédiateur impliqué dans différents mécanismes inflammatoires et allergiques. L’histamine est à son tour impliquée dans le maintien des fonctions sexuelles et de la libido féminine.

En tant que telle, l’histidine participe à l’équilibre du système immunitaire sur le plan de la signalisation cellulaire et organique.   

Des risques de carence ?

Les risques de carences sont rares dans la population générale pour cet acide aminé mais elle reste possible.

Une alimentation protéinée, équilibrée et variée apporterait entre 1500 à 4000 mg d’histidine par jour, permettant de couvrir les apports journaliers. Les athlètes pratiquant un sport à haute intensité, ainsi que les femmes enceintes, devraient bénéficier d’un apport alimentaire plus élevé, situé dans la fourchette haute de cette estimation.

En cas de carences, le risque d’anémie (fixation du fer), de polyarthrite rhumatoïde ou de surdité sont possible chez l’homme. La perte de l’audition serait alors causée par la dégradation des gaines de myélines entourant les nerfs auditifs.

Où trouver de l’histidine : quel aliment en contient le plus ?

Les aliments riches en protéines animales ou végétales apportent de l’histidine :

  • C’est par exemple le cas pour certains fromages comme le parmesan, l’emmental, le roquefort ou le gruyère.
  • La viande de boeuf, la dinde, le poulet, le veau et le gibier apportent également de l’histidine.
  •  Le thon, le saumon, les graines et les dérivés du soja comme le tofu, le riz, le germe de blé, l’avoine et la spiruline fournissent aussi une quantité significative d’histidine.
  • Curieusement, le lait et les oeufs en apportent relativement peu.

Quels sont les bienfaits de l’histidine pour l’organisme ?

L’histidine est un acide aminé assumant plusieurs rôles dans l’organisme, hormis le fait qu’elle participe à la libération d’énergie et à la synthèse des protéines de nos cellules.

Rôle dans les processus de digestion

Différemment de la taurine qui agit sur la bile, l’histidine stimule la libération des sucs gastriques nécessaires à la digestion des aliments.

Elle fait aussi partie de la trypsine, une enzyme polypeptidique de la famille des protéases présente dans le suc pancréatique qui permet de digérer et de fragmenter les protéines en peptides.

La gastrine, une enzyme digestive participant à la digestion des aliments, dépend elle aussi de la présence d’histidine pour être formée. 

Détoxification des métaux lourds et équilibre des micronutriments métalliques

L’histidine participe aussi à la détoxification des métaux lourds comme l’étain, le nickel et l’aluminium.

A ce sujet, elle équilibre les apports essentiels en oligoéléments comme le cuivre et le fer par le biais des métalloprotéines. Ce sont des protéines jouant un rôle de filtre pour les micronutriments de type métallique. 

Une aide au système immunitaire associée au zinc

Sur le plan immunitaire, elle peut être associée au zinc. A cette fin, elle présentera une certaine efficacité contre les infections virales ou bactériennes. En effet, elle stimule la production des phagocytes, globules blancs du système immunitaire.

Effets anti-anxiolytique, antioxydants et conduction des flux nerveux

De même, l’histidine présente un effet anti-anxiolytique relatif, tout comme le font la glycine et le tryptophane, acide aminé précurseur de la sérotonine.

Présentant également un effet protecteur de l’organisme à plusieurs niveaux, l’histidine participe à la synthèse d’un antioxydant sous la forme d’une molécule dérivée de cet acide aminé, l’ergothionéine.

Elle jouera aussi un rôle de protection des nerfs et sur la conduction des flux nerveux en agissant sur l’entretien de la myéline. Elle est alors considérée comme un correcteur de la surdité (3).

Les suppléments contenant de l’histidine

Histidine et bêta-alanine forment la carnosine…

L’histidine est un acide aminé très intéressant pour les sportifs puisqu’elle sera associée au bêta-alanine pour former la carnosine. Il s’agit d’un antioxydant important pour l’organisme.

Il agit sur le maintien de l’intégrité cellulaire et l’équilibre du pH musculaire par l’effet tampon qu’il génère. En effet, la carnosine s’oppose à la libération des ions H+ générés par la formation de l’énergie au niveau des mitochondries. A cette fin, elle réduit l’effet de brûlure musculaire créée par les lactates issus de la dégradation des molécules libérant de l’énergie.

Ainsi, la carnosine vous permet de gagner quelques répétitions sur chaque série d’exercice en retardant l’épuisement musculaire et la baisse des performances physiques durant l’exercice.

 La carnosine (bêta-alanine + histidine) agira positivement sur le gain en endurance des sports de force et de musculation. 

Olimp Sport Nutrition
Beta-Alanine Carno Rush Mega Tabs (80 Tabs) 9.5 €
Beta-Alanine Carno Rush Mega Tabs (80 Tabs) est ultra efficace…

Les compléments alimentaires tels que les complexes d’acides aminés essentiels (EAA) intègrent l’histidine. C’est notamment le cas pour Amino EAA Xplode Powder d’Olimp Sport Nutrition.  

Olimp Sport Nutrition
AMINO EAA XPLODE POWDER (520g) 32.5 €
Tu connais tous les BCAA, mais qu’en est-il des EAA…

Références bibliographiques :

1 – J. Moro et al., Histidine: A Systematic Review on Metabolism and Physiological Effects in Human and Different Animal Species, Nutrients. 2020 May 14;12(5):1414.

2 – S. A. Laidlaw, J. D. Kopple, Newer concepts of the indispensable amino acids, Am J Clin Nutr., 1987 Oct;46(4):593-605.

3 – Harvey FC, Valdivia AO, Hayter C, Bhattacharya SK. Isobaric Incorporation of C13-Histidine for the Assessment of Remyelination, Methods Mol Biol. 2023;2571:169-175.