Accueil > Nutrition > Proteine > Guide protéine > Faut-il préférer les protéines de bœuf pour la masse sèche ?

Faut-il préférer les protéines de bœuf pour la masse sèche ?

Gagner d ela masse avec la protéine de boeuf

MuscleMeds
MASS CARNIVOR (2,7kg) 74.9 €
CARNIVOR MASS est le 1er Gainer à base de protéines…

La protéine de bœuf a parfois mauvaise presse ou ne trouve pas sa place face aux indétrônables whey du marché ou protéines végétales qui répondent aux nouveaux modes de consommation.

Pourtant, la protéine de bœuf a un véritable rôle à jouer en tant que source de protéine pour la musculation. Elle n’est pas surfaite ni inutile, loin de là, surtout pour la masse sèche.

La protéine de bœuf présente en effet certains bénéfices à prendre en considération dans votre choix de compléments alimentaires.

Valeurs nutritionnelles de la viande de bœuf : teneur en calorie (kcal) quantité de protéine

Le bœuf est une source de protéine animale qui conserve une forte ses qualités une fois synthétisée en protéine en poudre. Sa forte concentration protéique est complétée par la présence de créatine et d’autres acides aminés essentiels mais aussi de vitamines et minéraux.

Combien de protéine pour 100g de steak, entrecôte, hâché, poudre ?

  • L’entrecôte (viande grasse) = 231kcal, 19,4g de protides, 0g de glucides, 17,1g de lipides.
  • Un faux-filet de bœuf (viande maigre) = 152 kcal, 22,3g de protides, 0,6g de glucides, 6,75g de lipides.
  • Un steak hâché (viande maigre) = 130 kcal, 21,9g de protides, 0,3g de glucides, 4,6g de lipides.
  • Protéine en poudre Carnivor = 120 kcal, 23g de protides, 7g de glucides, 0g de lipides.

Les apports en minéraux et antioxydants

Source de protéine animale, elle est particulièrement riche en acides aminés libres, en fer fortement assimilable (transport optimisé de l’oxygène), en zinc (soutien de la synthèse des hormones) et en sélénium (oligoélément ayant un fort pouvoir antioxydant et protecteur du système immunitaire).

Riche en vitamine B12

Les protéines de bœuf sont également très riches en vitamine B12, vitamine essentielle à la croissance musculaire et au bon fonctionnement de la filière énergétique.

C’est la protéine naturellement la plus riche en arginine, glutamine, BCAA et créatine, autant de facteurs qui font qu’elle est devenue la préférée des bodybuilders du monde entier.

Une alternative aux protéines de lait (whey)

Un autre avantage et pas des moindres est qu’elle ne contient pas de lactose qui au pire peut perturber sérieusement la digestion et au mieux épaissir la peau et donc nuire à la définition musculaire. Une qualité qu’elle partage avec les protéines végétales déjà adoptées par les personnes intolérantes au lactose.

De plus dans 90% des cas, le fabricant retire les lipides et glucides ce qui est beaucoup plus facile dans le processus de fabrication pour la protéine de bœuf que pour une protéine de lactosérum.

C’est pour cela qu’une protéine de bœuf sans lipides et sans glucides sera moins chère qu’une protéine de lait ayant les mêmes caractéristiques.

La protéines de boeuf : idéale en musculation pour prendre du muscle sec

En tant que culturiste et préparateur physique, je serais tenté de dire qu’il faut toujours préférer les protéines de bœuf car elles garantissent un apport élevé en nutriments favorisant la prise de masse sèche et de qualité et un apport nul en glucides et lipides.

Si votre alimentation est équilibrée et variée elle doit vous apporter suffisamment de lipides insaturés et de cholestérol pour soutenir la synthèse de la testostérone sans que la protéine ne vous en apporte.

Une protéine à éviter pour les ectomorphes

L’exception à cette règle est pour les ectomorphes non confirmés (plus de 7 ans d’entrainement intensif) qui devront lui préférer la whey dont la teneur en glucides et en lipides leur permettront de bâtir plus facilement de la masse.

En mettant mon intime conviction de côté, elle s’adresse à tous ceux qui cherchent à prendre du muscle sec de qualité ou encore à maintenir au maximum leur masse musculaire pendant une sèche (supérieure sur ce point à la caséine plus indiquée pour une perte de poids chez un individu n’ayant pas une importante musculaire à préserver).

Un dicton circulant à l’âge d’or du culturisme disait empiriquement : si tu veux du muscle, mange du muscle ! J’ai jamais vu de muscles dans du lait …

Plus de conseils autour des protéines :

Photo Shutterstock.com/Kiselev Andrey Valerevich