Accueil > Nutrition > Proteine > Guide protéine > Whey protéine > Composition de la whey protéine : quels ingrédients ?

Composition de la whey protéine : quels ingrédients ?

Quels sont les ingrédients intéressants dans une whey et pourquoi ?

Omniprésente sur le marché sous ses différentes formes (concentré, isolat et hydrolysat), il est difficile de juger de la qualité chaque Whey. Comprendre la composition de chaque protéine whey et les ingrédients à surveiller est alors idéal pour juger de sa qualité .

La whey ne contient pas que de la protéine, d’autres ingrédients peuvent apporter de réels atouts et bienfaits à votre organisme, on vous les passe en revue les informations nutritionnelles à connaître.

La Whey protéine ou protéine de lactosérum, c’est quoi ?

La Whey protéine aussi appelée protéine de lactosérum ou de petit lait, est une protéine issue du lait tout comme la caséine dont elle est séparée lors du processus de fabrication. Sa popularité provient de son aminogramme très complet qui lui confère une valeur biologique élevée.

Une composition riche en acides aminés essentiels

La protéine de lactosérum est une protéine complète dans le sens où elle ne présente aucune carence en acides aminés, les molécules contenues dans les protéines :

  • elle contient l’ensemble des acides aminés essentiels que le corps ne peut synthétiser et qu’il faut apporter jusqu’aux flux sanguins via l’alimentation.
  • Parmi ces acides aminés essentiels, elle est riche en BCAA : les acides ramifiés essentiels qui sont la leucine, l’isoleucine et la valine.

La composition des différentes Whey en poudre : concentré, isolat, hydrolysée, native, sans lactose

Plusieurs procédés de filtration et d’extractions existent pour la fabrication d’une whey plus ou moins pure. Plus la Whey est pure, moins elle contient de glucides et lipides au profit d’une meilleure teneur en protéines.

Voici les différents types de whey et leur différence de composition lié au processus de fabrication :

  • Le premier stade est le concentré de whey, plus économique, proposant entre 70 et 80% de protéines. Le concentré de whey est la forme la plus commune.
  • L’isolat de whey plus élaboré et mieux assimilable propose plus de 85%de protéines. Le stade de filtration de l’isolat de whey élimine le plus gros du lactose ce qui est intéressant pour les intolérants.
  • La whey hydrolysate ou hydrolysée est le procédé le plus abouti avec un processus d’hydrolyse qui casse les chaînes de protéines pour les rendre plus assimilables, avec un taux d’absorption encore meilleur. L’assimilation est optimale avec un produit délactosé et pauvre en matières grasses.
  • La whey native désigne en fait un lait frais spécialement utilisé pour la fabrication de la whey et non récupérée après séparation de la caséine de whey.

Pourquoi prendre de la whey en musculation ?

Protéine de référence pour les pratiquants de musculation, la Whey est idéale après une séance d’entrainement pour son assimilation rapide, sa teneur complète en acides aminés essentiels et notamment en BCAA.

Reconnue pour sa qualité nutritionnelle optimale pour stimuler la croissance de la masse musculaire et faciliter la récupération, elle s’est imposée comme complément alimentaire de référence en musculation avec sa forte teneur en protéines.

Vitamines, calcium, prébiotiques : ces ingrédients utiles à l’organisme

La whey est reconnue pour sa teneur en protéine et acides aminés essentiels pour préserver votre masse musculaire et perdre du gras ou récupérer après des entrainements intenses. Mais elle peut contenir existe d’autres nutriments intéressants pour l’organisme du point de vue de la santé, de l’immunité ou des muscles.

Des chercheurs ont découvert que l’ajout de certains nutriments à votre whey pouvaient tout changer, il s’agit par exemple de vitamines, de calcium, ou de prébiotiques .

Certains de ces ingrédients sont bien présents naturellement dans l’alimentation mais en quantité limitée pour bien couvrir les besoins d’un pratiquant de musculation. On retrouve dans la Whey :

  • La vitamine D dont on manque souvent est présente par exemple dans les abats, lardons ou beurre mais ceux-ci sont rarement au menu. On en trouve aussi dans les œufs, certains poissons (harengs, maquereau, truite, saumon, thon) et fromages, mais les besoins des bodybuilders sont augmentés.
  • La vitamine B1 est présente dans la levure, la majorité des céréales, la viande de porc. Les céréales enrichies en vitamines et minéraux contiennent également des sucres moins tolérés. Les carences sont beaucoup plus fréquentes que les excès et peuvent provoquer une grosse fatigue.
  • La vitamine B3 est présente dans la levure, les cacahuètes et arachides, le café, le thon, mais cet apport via l’alimentation ne suffit pas pour les athlètes.
  • On trouve de la vitamine B6 dans les bananes séchées, les graines de tournesol, l’ail frais et le curry, la sole, l’avocat.
  • La vitamine B12 est présente dans le foie, les huitres, les crevettes, les poissons (maquereau, sardine, hareng, thon).
  • La vitamine C est présente dans les fruits et légumes, qui sont malheureusement trop peu consommés lors des régimes de musculation.
  • Le calcium est présent dans les produits laitiers, mais pas seulement, on en trouve aussi en quantité importante dans les graines et oléagineux, les légumineuses, légumes verts et certains fruits.
  • Les prébiotiques se trouvent dans les fruits et légumes, eux aussi, trop peu nombreux dans les assiettes.

La whey sources d’ingrédients de qualité

La vitamine D : calciférol

Son rôle est primordial dans le renforcement des os, la minéralisation des dents et des cartilages. L’organisme en produit une partie et synthétise l’autre à partir de l’alimentation.

Sa synthèse dépend de la lumière et de l’ensoleillement. Les doses recommandées augmentent avec l’âge, car la capacité à la synthétiser diminue ce qui demande un apport supplémentaire, car un taux minimum est nécessaire pour la bonne santé des os.

La vitamine B1 : thiamine

Son rôle est important dans le métabolisme énergétique, mais aussi dans l’équilibre émotionnel et l’influx nerveux. Les besoins augmentent chez les personnes sportives, car elle intervient dans le bon fonctionnement musculaire.

La vitamine B3 ou PP : niacine

Elle permet la synthèse d’énergie et les besoins des sportifs sont largement augmentés voire doublés, c’est pourquoi une supplémentation s’avère recommandée..

La vitamine B6 : pyridoxine

Elle intervient directement dans le métabolisme des protéines et régule le taux de glucose sanguin. La synergie protéines/vitamine B6 assure d’assimiler davantage de protéines. Les besoins sont de ce fait plus élevés chez les athlètes en général et ceux pratiquant la musculation.

La vitamine B12 : cyanocobalamine

Son rôle est important pour le métabolisme des acides gras et acides aminés. Elle protège les cellules et favorise la synthèse des nouvelles cellules et des globules rouges.

La vitamine C : acide ascorbique

Antioxydante, cette vitamine réduit les dommages subis par les cellules notamment par le stress de l’entrainement. Elle renforce le système immunitaire, dynamise la synthèse du collagène. Un entrainement intense peut augmenter les besoins.

Le calcium

Concentré dans les os et les dents, il est capable de réduire le risque de fracture, de réguler le cholestérol et de faciliter la perte de poids. Associé au magnésium, au bore ou aux protéines, il est mieux absorbé. Du fait de notre consommation d’aliments industriels et transformés, au détriment d’aliments frais, nous pouvons en manquer. Le fait d’en consommer renforce la masse osseuse.

Les prébiotiques

Ces sucres ou fibres particulières, oligosaccharides ou polysaccharides sont résistants aux sucs digestifs de l’estomac et de l’intestin grêle ; ils parviennent donc jusqu’au côlon où ils rééquilibrent la flore bactérienne.

Une bonne flore intestinale permet une bonne absorption des nutriments (vitamines, minéraux, protéines…) tout en favorisant un bon transit et une meilleure santé en général.

Ajouter ces micro-nutriments à votre alimentation ou choisir une protéine de lactosérum qui en contient, peut soutenir l’assimilation des protéines et leur synthèse tout en vous assurant une prise de muscle plus efficace.

Sources : mensfitness, passeportsante. Photo Shutterstock.com.