Santé N°2 – Les édulcorants moins caloriques que le sucre

les sucres et édulcorantsDans le domaine de la santé, c’est peut-être pire que pour les autres sujets, chacun y va de sa science et les idées reçues les plus installées remplacent parfois la vérité dans nos esprits. Considérées comme acquises, à force d’être répétées, elles véhiculent bon nombre d’erreurs.

Nous avons identifié 10 idées reçues sur la santé et avons fait le point pour vous aider à y voir plus clair parmi ces fausses croyances qui circulent à tort.

Idée reçue N°2

•  
Les édulcorants sont moins caloriques que le sucre

Ce n’est pas toujours le cas ! Certains d’entre eux, comme les polyols, sont aussi énergétiques que le glucose.

On fait souvent la confusion entre pouvoir sucrant et apport calorique. L’explication est qu’il ne faut pas confondre apport calorique et pouvoir sucrant ! Le pouvoir sucrant des édulcorants intenses étant supérieur à celui du sucre, une quantité moindre est nécessaire pour obtenir le même gout sucré ce qui ne signifie pas que leur charge calorique est plus faible. Certains édulcorants, préférés à l’aspartame par exemple, pour leur gout plus proche de celui du sucre sont à quantité égale aussi caloriques que le sucre. Quel avantage il y a-t-il alors à les utiliser ? Ils n’induisent pas une réponse insulinique aussi importante, ils font donc moins monter la glycémie, ils sont donc préférables pour limiter les troubles métaboliques (diabète) et, enfin, ils n’ont pas le pouvoir cariogène du sucre.

Photo familiprix.com

Share Button
(1 votes, Moyenne: 4,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire