L’entrainement active les hormones de la prise de masse

L'entrainement booste les hormones de la prise de masse
L’activité physique met en route certaines enzymes impliquées dans la production de stéroïdes sexuels et augmente donc indirectement et naturellement les niveaux d’hormones stéroîdiennes dans les muscles. Ces mêmes processus hormonaux déclenchent la prise de masse.

Ce changement favorise le contrôle du sucre dans le sang en provoquant une activité élevée du transporteur de glucose dans le muscle (GLUT 4).

Le vieillissement augmente le risque de diabète de Type 2 et la résistance à l’insuline, ce qui entraîne systématiquement une diminution partielle de la masse musculaire. L’exercice au contraire, stimule les hormones sexuelles, ce qui favorise l’hypertrophie musculaire et empêche la perte de muscle. Cela est dû à la conversion de l’hormone surrénale androstènedione en testostérone et en oestrogènes dans les muscles squelettiques. L’activité physique est une véritable fontaine de jouvence car elle maintient la masse musculaire, qui est au cœur de la santé métabolique.

Journal Steroid Biochemistry & Molecular Biology, published online March 16, 2014. Muscular Development Août 2014. Photo parisdietetique.fr

Share Button
(Pas encore de votes)
Loading...

Ecrire un commentaire