La relaxation optimise la perte de poids lors d’un régime.


On savait déjà que le stress était un des facteurs responsables du stockage des kilos. C’est bien sûr, à cause de cette fameuse hormone bien connue des culturistes : le cortisol. Mais inversement, il n’avait pas encore été prouvé que la gestion du stress pouvait améliorer la perte de poids. Alors même si tous les bodybuilders ne sont pas encore prêts à se mettre au yoga, pour sécher, c’est une piste intéressante à explorer.

La relaxation optimise la perte de poids pour les personnes suivant un régime. L’étude, réalisée en Grèce, a porté sur 34 femmes considérées comme obèses (IMC d’environ 38) d’un âge moyen de 47 ans. Celles-ci ont été divisées en deux groupes, avec ou sans relaxation.
Suite à une consultation individuelle, les sujets ont suivi un régime alimentaire de perte de poids et une partie de ces sujets a suivi une initiation à la relaxation. Ils ont appris la relaxation musculaire progressive et respiration diaphragmatique. Ensuite, ces femmes ont reçu, en accompagnement de leur régime, un CD de relaxation pour réaliser deux séances par jour pendant 8 semaines.

Se relaxer pour mieux mincir

A la moitié du protocole et à la fin des 8 semaines, on a contrôlé les résulats. Il se trouve que la perte de poids enregistrée a été trois fois plus importante (4,44 kg) dans le groupe relaxation, par rapport au groupe témoin (1,38 kg).  Leur IMC a de la même manière varié du simple au triple.
Ce groupe a réussi à maitriser son comportement alimentaire irrationnel et notamment les compulsions alimentaires d’ordre émotionnel en jeu dans la prise de poids.
Il s’agit de pas prendre en compte seulement le  régime mais aussi le bien-être et le mental en intégrant la relaxation comme une étape nécessaire à la perte de poids. C’est un moyen d’améliorer grandement les résultats de ce régime, sans autre intervention médicamenteuse ou autre contrainte.
E. Christaki, A. Kokkinos, V. Costarelli et col. (2013) Stress management can facilitate weight loss in Greek overweight and obese women : a pilot study. Journal of Human Nutrition and Dietetics. Doi :10.1111/jhn.12086 Photo gym-planet.blogspot.fr

 

Share Button
(Pas encore de votes)
Loading...

Ecrire un commentaire