La course ou la vie ?

La course ou la vie?

Courir pour ne pas mourir trop tôt? Selon une étude, les coureurs occasionnels vivraient plus vieux. Pas besoin d’être un champion de marathon pour tirer tous les avantages de la course à pied, car courir, même de temps en temps, aiderait à vivre plus longtemps.

Augmenter l’espérance de vie

On sait déjà que le sport est bénéfique pour la santé cardio-vasculaire en général mais courir offre la meilleure option pour augmenter l’espérance de vie.

Courir 1 h pour gagner 7 h de vie

Selon une étude récente réalisée par des chercheurs américains et publiée dans la revue Progress in Cardiovascular Disease, courir une heure suffit à vous faire gagner 7 heures de vie.  Pas besoin non plus de passer la moitié de votre vie à courir pour espérer vivre plus longtemps, les sujets étudiés couraient deux heures chaque semaine. Cela ne représente que 6 mois au total à courir sur 40 ans de vie.

De précédents tests menés à l’Institut Cooper de Dallas avaient déjà montré que 5 mn de course quotidienne avaient déjà une incidence sur la longévité. La course mieux que la marche ou le vélo ? Incontestablement, car aucune autre activité physique n’avait eu un tel impact sur la durée de vie.

Prendre soin de ses articulations

Nous parlons essentiellement ici de la course de loisirs ou du footing du dimanche pour permettre de gagner 3,2 ans d’espérance de vie, car rien ne prouve que courir de longues distances augmente les résultats en termes de durée de vie, bien au contraire, même si les coureurs ont généralement une vie saine.

Prévention des maladies chroniques

Courir reste toutefois essentiel, plus que tout autre sport, car la pratique de la course (sans notion de distance parcourue ou de temps de course) permet de réduire le risque de mort prématurée de 25 à 40% en agissant sur la prévention des maladies chroniques (hypertension, excès de graisse…) ou le risque de crise cardiaque.

Une meilleure récupération après la course

Mais ne rêvons pas, ces bénéfices ne se cumulent pas à l’infini, et vous ne risquez pas de devenir immortel même en courant tout le temps. Au maximum, en courant régulièrement quatre heures par semaine, vous gagnerez 2,8 ans de vie. C’est toutefois intéressant, car ce bonus vous est acquis même si par ailleurs votre hygiène de vie n’est pas irréprochable (fumeurs, buveurs ou en surpoids).

Sources: Prog Cardiovasc Dis. 2017 Mar 30. pii: S0033-0620(17)30048-8. doi: 10.1016/j.pcad.2017.03.005. [Epub ahead of print] Running as a Key Lifestyle Medicine for Longevity. Lee DC, Brellenthin AG, Thompson PD, Sui X, Lee IM, Lavie CJ. Photo Unsplash.com.

Noter l'article
(1 vote, Moyenne: 4/5)
La course ou la vie ?
Courir pour ne pas mourir trop tôt? Selon une étude, les coureurs occasionnels vivraient plus vieux.…
4 sur 5 1 votes
#coach
#1
Commence où tu es, utilise ce que tu as et fais ce que tu peux
#2
Arrête d'attendre que les choses arrivent, fais en sorte qu'elles arrivent
#3
Jamais personne n'a regretté de s'être entrainé ! GO!
Le sport anti-rides, les basses calories anti-âge ?