Perte de poids : une nouvelle piste avec le célastrol

Perte de poids : les études avancent

Alors que de nombreuses études essaient de percer les secrets de l’obésité pour mieux pouvoir la combattre, et creusent encore du côté de la leptine -cette fameuse hormone qui régule la satiété- c’est presque par hasard que des chercheurs ont découvert les pouvoirs d’une plante chinoise.


Le célastrol, késako ?

Cette plante Tripterigium Wilfordii, appelée aussi Huang-T’eng Ken, Lei Gong Teng, Lei-Kung T’eng, Taso-Ho-Hua, Threewingnut, Tonnerre de la Vigne de Dieu, Vigne du Tonnerre Divin, Yellow Vine, était plutôt connue jusqu’à maintenant pour ses effets sur les inflammations et les articulations. C’est un de ses composés, le célastrol extrait des racines de la plante qui serait un puissant agent anti-obésité, agissant à la fois sur la réduction de la prise alimentaire (appétit), et sur les agents bloquant la dépense énergétique, pouvant entrainer jusqu’à 45% de perte de poids chez des souris obèses.

Quand on sait que c’est un défaut de leptine qui va causer l’obésité, et le surpoids, en déclenchant des prises alimentaires démesurée. Pour le Dr Umut Ozcan et les chercheurs de l’Hôpital de Boston et de la Harvard Medical School,  il est important de savoir qu’une résistance à cette même hormone risque d’amplifier les effets et que tout ce qui est susceptible de réactiver cette sensibilité est le bienvenu.

Le rôle de la leptine pour la perte de poids

Cela marche, semble-t-il, en augmentant la sensibilité à la leptine ( encore elle) mais n’a aucun effet sur les souris ayant une déficience de ce récepteur. Le célastrol augmente donc la sensibilité à la leptine et pourrait bien être un acteur majeur dans les prochaines décennies pour le traitement contre l’obésité.

Il existe déjà un certain nombre de brûleurs de graisses agissant sur la satiété et pouvant aider à réguler ou maintenir le poids corporel, en association avec un programme alimentaire de perte de poids.

Sources : Cell 21 May 2015 DOI: 10.1016/j.cell.2015.05.011 Treatment of Obesity with Celastrol. Annals of the Rheumatic Diseases 2014 doi:10.1136/annrheumdis-2013-204807 Comparison of Tripterygium wilfordii Hook F with methotrexate in the treatment of active rheumatoid arthritis (TRIFRA): a randomised, controlled clinical trial.

Noter l'article
(7 votes, Moyenne: 2.57/5)
Perte de poids : une nouvelle piste avec le célastrol
Alors que de nombreuses études essaient de percer les secrets de l’obésité pour mieux pouvoir…
3 sur 5 7 votes
#coach
#1
On devient ce que l'on croit
#2
Ne change rien et rien ne changera
#3
Chaque jour est une nouvelle chance d'y arriver
Perdre 5 kilos pour de bon