Que penser du régime cétogène ?

Homme bodybuilder sec
Le principe de la Keto Diet :

Cette technique alimentaire à la mode repose sur l’axiome qu’en supprimant presque totalement les glucides et en augmentant les graisses dans la part alimentaire l’organisme va apprendre à utiliser les graisses comme source principale d’énergie et donc puiser dans les graisses de réserves (masse grasse). Les études menées sur ce régime à la mode repose sur une répartition nutritionnelle précise : 60 à 65 % des vos apports caloriques proviennent des lipides, 5% des hydrates de carbone et  20 à 25% des protéines.

Les modifications physiologiques induites par la KD

Il faut environ 2 à 3 semaines pour que l’organisme modifie les réactions enzymatiques et métaboliques et puisse utiliser les graisses comme carburant. Il s’en suit une baisse d’environ 50 à 60% des réserves de glycogène hépatique et musculaire. On peut donc à priori penser que la perte de poids est essentiellement hydrique car le glycogène est l’association des molécules d’eau et de glucides (polymères de glucose).  C’est ce qui explique le succès de cette méthode car la perte de poids est rapide et importante. Les études constatent également une perte de masse grasse (3 à 4 kg sur le groupe de contrôle) qui est due à l’inhibition du stockage en masse grasse induite par les glucides. En effet une partie des glucides ingérés vont produire des triglycérides (3 molécules d’acide gras liées à 1 molécule de glycérol) directement responsables de l’augmentation de la masse grasse, une réduction drastique des glucides aura donc pour conséquence de réduire la synthèse des triglycérides. Il faut toutefois préciser que vos muscles sont constitués de 75 à 80% d’eau, la réduction des réserves de glycogène aura donc un impact négatif sur le volume musculaire ce qui n’est pas  un avantage pour tous ceux qui souhaitent maintenir leur masse musculaire pendant une phase de sèche !  Le cerveau ne fonctionnant qu’avec du glucose, attendez vous également à ressentir une fatigue et une lenteur dans les processus cognitifs … L’esprit sera embrumé pendant au moins toute la phase d’adaptation.
Au niveau physiologique, cette diète a un énorme avantage thérapeutique contre la perte de sensibilité des récepteurs à l’insuline et reste une mesure diététique ayant prouvé ses avantages dans la prévention et le traitement des personnes prédisposées au diabète de type II.

Les résultats sur la composition corporelle

Comme nous l’avons expliqué précédemment la KD peut être une méthode à suivre ponctuellement pour perdre du poids rapidement lorsque la santé (ou l’esthétique) en dépend. Elle se justifie moins pour ceux qui pratiquent la musculation ou le but est de préserver au maximum la masse musculaire et ne perdre que la graisse. Pratiquer une diète glucidique cyclique est dans ce cas beaucoup plus efficace. C’est le principe du rebond glucidique ou pendant quelques jours on supprimera presque complètement les glucides pour en apporter en quantité plus importante les jours suivant et ainsi de suite. Le cycle se fait alors sur une semaine contrairement à la KD ou la quasi suppression doit durer plusieurs semaines.

Les résultats sur la performance

Les études montrent que la  VO2 max (sports d’endurance) est améliorée (essentiellement à cause de la perte de poids) et que dans ce cadre, elle peut booster les performances. Il en est tout autrement pour les sports d’intensité et de force pour lesquels la KD engendre une perte de force et de vitesse (la resynthèse de l’ATP étant plus lente et moins efficace).

 

Photo Shutterstock.com/Alexander Lukatskiy

Share Button
(13 votes, Moyenne: 4,31/5)
Loading...

Ecrire un commentaire