Un bodybuilder doit-il être veineux ?

Bodybuilders et veines

Après Huggy les bons tuyaux (célèbre balance de nos chers épisodes de Starsky et Hutch), voici Lulu les bons tuyaux, car avoir de gros tuyaux apparents dans lesquels les nutriments affluent en masse pour mieux alimenter les muscles est le rêve de bien des bodybuilders.

Voici le point de vue de notre coach, Luc concernant les snake veins ou python veins dont parlent les bodybuilders, c’est selon lui aussi une affaire de congestion, d’entrainement, de masse et de taux de graisse…

Un réseau veineux comme une carte routière

Vous souhaitez un corps sur lequel on peut lire le chemin comme sur une carte routière en suivant de bonnes grosses veines bien ressorties ?

Comme toujours, il y a des petits veinards (sans jeu de mots) qui bénéficient d’une génétique de fou, une peau fine, pas de gras… et de grosses veines apparentes.

Tout se complique lorsqu’on parle de masse et de veines car, pour avoir de la masse, il faut manger. Et au contraire, pour que les veines ressortent, il faut un corps sans gras… Le taux de masse graisseuse doit être très bas et il faut avoir une peau fine comme du papier à cigarette.

Donc, en prise de masse, il est probable que vos veines soient comme vos abdos, c’est-à-dire bien cachées.

Elles ressortiront avec un bon régime. Mais heureusement, la science est passée par là ! Pour vous aider à faire apparaitre en surface vos gros tuyaux, vous pouvez prendre des vaso-dilatateurs du type No. Ces  compléments volumisateurs ont pour but d’augmenter la congestion et le phénomène de « veinasses », phénomène qui sera surtout démultiplié lors de l’entrainement.

Qui voit ses veines…

Ne pas avoir veines saillantes ne signifie pas que vous n’étes pas en forme ou que vous avez trop de graisse corporelle. Certains ne possèdent pas un réseau sanguin en surface et ne verront que difficilement leurs veines. D’autres au contraire trouvent qu’elles se voient trop. Parfois on accuse les anabolisants de faire ressortir les veines, c’est vrai dans la mesure où cela peut faire descendre le taux de masse grasse et réduire la couche de gras sous-cutanée. Mais tous ceux dont les veines se voient ne font pas forcément l’usage de stéroïdes.

Une autre solution consiste à faire grossir le volume des veines, c’est le cas de suppléments à base de NO, les fameux vasodilatateurs qui élargissent les vaisseaux sanguins et facilitent grandement le passage des bons nutriments.

 

Boostez votre congestion grâce au NO

  • NO PUMP XTREME (420gr)

    NO PUMP XTREME est le meilleur booster de pré-entrainement pour donner à vos séances, grosses congestions, volume musculaire et une intensité extrême ! 

    Superset Nutrition

    Pré-workout Volume Extrême!

    L'avis du Team Fitadium

    NO PUMP XTREME est le meilleur booster de pré-entrainement pour donner à vos séances, grosses congestions, volume musculaire et une intensité extrême

    39,90 €

    49,90 €

 

 

Certain(e)s ne trouvent pas la vascularisation et l’excès de veines très sexy, bien au contraire, voire dégoûtant, mais entre les veines apparentes d’un corps sec et un tas de graisse, qu’est-ce qui l’est le plus ? L’abondance des veines est une caractéristique récente des compétitions modernes de bodybuilding qui n’existait pas dans les années 50. Vince Gironda qui était veineux, a souvent été évincé des premières places malgré sa superbe musculature, à cause de cela, alors qu’aujourd’hui ce serait manifestement un atout.

Vince Gironda n'a pas toujours convaincu avec son physique veineux

 

Ne pas confondre toutefois quelques veines joliment apparentes et bien placées avec un excès de veines, qui sont tant gonflées que ce sont presque des varices chez certains compétiteurs qui ont bien perdu en esthétique. Même s’il existe une réelle pression sur les veines du fait de lourdes charges, on ne peut pas accuser l’entrainement de musculation. La présence d’oestrogènes en trop grande quantité par rapport à la testostérone peut influencer l’apparition de ces veines déformées. Cela peut être une conséquence de l’âge, de l’hérédité ( mauvaise circulation) ou aussi de la prise d’anabolisants …

Sources : http://www.ironmanmagazine.com/ Kendler, M., et al. (2010). Elevated sex steroid hormones in great saphenous veins in men.J Vasc Surg. 51:639-646. Photo Shutterstock.com/FXQuadro. Photo en.wikipedia.org

 

 

 

 

 

 

Share Button
(Pas encore de votes)
Loading...

Ecrire un commentaire