Musculation N°14 – Des entrainements longs pour plus de muscles

muscle, haltère; homme
Vous lisez les magazines, vous vous informez en ligne, vous écoutez les gars à la salle, mais malheureusement on entend beaucoup d’idées fausses et on trouve tout et n’importe quoi sur le web.
Nous avons identifié 20 idées reçues sur la musculation qui ont la vie dure jusqu’à devenir de véritables mythes et nous avons décidé de casser ces mythes, un par un, pour vous aider à démêler le vrai du faux.
Voici dans notre série le quatorzième « casse » de mythe (prononcer « le casse de Maïte », bien sûr !).
Si vous en connaissez aussi, ou si vous avez des doutes sur ce que vous avez lu ou entendu, n’hésitez pas à le partager avec nous!

Mythe N°14 : Je fais des entrainements très longs (>1h30) car plus j’en fais, plus mes muscles vont se développer !

Une simple observation vous permettra de comprendre que c’est une erreur : comparez les cuisses d’un sprinteur et celles d’un coureur de fond. Un effort violent (ou intense) et sur une courte durée développe vos fibres blanches (celles qui ont une capacité de développement important) et favorise le volume musculaire. Un entrainement de musculation productif devra donc être intense (charges lourdes, intensité, temps de repos relativement courts) et ne pas dépasser 1h15 idéalement. Si vous travaillez trop longtemps votre muscle, il va épuiser ses réserves et ne pourra pas grossir. Un entrainement productif de développement de la masse et du volume doit donc être d’une durée courte à moyenne, avec des charges lourdes et votre priorité devra être l’intensité (temps de repos réduits, séries enchainées en supersets, vitesse d’exécution des mouvements, entrainement en « tension », c’est-à-dire, retenir les charges à la descente…)

Photo Shutterstock

Share Button
(Pas encore de votes)
Loading...

Ecrire un commentaire