Les femmes doivent-elles se préoccuper de leur testostérone ?

La testostérone, les muscles et les femmes

La testostérone est une hormone fondamentale dont les femmes sont pourvues, en moindre quantité que les hommes (5% du taux d’un homme adulte). C’est une hormone masculine, liée aux caractères sexuels masculins (pousse des poils, agressivité, désir…) car elle a un effet androgène. Mais elle a également un effet anabolisant qui augmente la masse musculaire, et diminue la masse grasse, tout en protégeant le cœur, les os, les muscles…

La production de testostérone se fait par les glandes surrénales et les ovaires pour les femmes. Elle a lieu dans les testicules et les surrénales pour les hommes. Cette hormone subit deux transformations fondamentales : en dihydrotestostérone (caractéristiques masculines) et en œstrogènes (aromatase) directement au niveau des tissus où elle est utilisée (graisses, peau…). A ce propos, les cellules graisseuses sont considérées comme étant des glandes hormonales paracrines car leur nombre va directement influencer l’aromatisation de la testostérone en œstrogènes. Plus le taux d’œstrogènes est élevé moins l’organisme produira de testostérone: c’est ce qu’on appelle le phénomène de rétrocontrôle hormonal.  C’est pour cela qu’un homme ayant une masse grasse importante aura un taux de testostérone plus bas qu’un homme plus sec. Cette aromatisation-là est plus active chez les femmes ce qui explique que leur taux de graisse corporelle soit normalement un peu plus élevé.

Alors, faut-il dire adieu à des fesses et des bras fermes en renonçant à la testostérone ?

Cette hormone a de nombreuses fonctions assez intéressantes pour les hommes mais aussi pour les femmes.

Toutes les fonctions de la testostérone

Protection musculaire

Savez-vous quel est l’organe le plus réceptif à la testostérone ? C’est le cœur. C’est un gros muscle qui possède deux fois plus de récepteurs à la testostérone pour le rendre plus puissant et endurant. Un taux élevé de cette hormone protège donc le cœur et le rend plus solide (notamment en réduisant les graisses cardiovasculaires: HDL ou mauvais cholestérol).
Par ailleurs, la testostérone fait partie des hormones stéroïdiennes naturelles. C’est-à-dire qu’elle favorise la croissance musculaire, protège les muscles de la dégradation,  et permet de garder un corps musclé et ferme.

Régulateur de la masse grasse

Une autre conséquence de la baisse de cette hormone, c’est le surpoids… Le manque de testostérone fait stocker de la masse grasse surtout au niveau abdominal et perdre de la masse musculaire. Elle est convertie par l’aromatase en oestrogène, hormone féminisante, qui fait stocker le gras. Or l’aromatase est une enzyme présente dans les graisses. Plus vous avez de gras, plus vous risquez d’en faire. Or en présence de trop d’estradiol, la sécrétion de testostérone est inhibée.

Vitalité et anti-stress

Si vous êtes anormalement fatigué(e) et déprimé(e), c’est peut-être tout simplement dû à une baisse de testostérone. Son taux élevé permet d’avoir plus d’agressivité et de mieux résister au stress et d’être en bonne forme physique et mentale. C’est aussi l’hormone qui conditionne la libido.

Protection des os

Une baisse de testostérone rend les os plus fragiles et plus poreux. Ce qui expliquerait pourquoi les femmes, passé un certain âge, notamment après la ménopause, sont beaucoup plus sujettes aux fractures.

Comment éviter de manquer de testostérone ?

Nous ne parlons pas de traitement lourd et médical, mais de quelques trucs pour vous permettre de maintenir votre niveau hormonal optimal.
Pour éviter de manquer de testostérone, la première chose à faire est de limiter la prise de poids, voire d’en perdre. Quelques kilos en moins vont changer la donne et relancer la production de testostérone (c’est ainsi que la vitamine D l’augmente). Mais attention au régime ! Vous avez besoin de protéines mais aussi de glucides et de lipides en proportions précises dans votre alimentation. En ce sens, les régimes exclusivement hyperprotéinés sont une absurdité. L’alimentation doit être équilibrée et comporter aussi des légumes et des fruits. Il faut éviter les sucres et les graisses, mais ne vous affamez pas non plus, car vous avez besoin de féculents et de cholestérol (le bon) pour fabriquer de la testostérone. Mettez donc de l’huile d’olive, du beurre, des œufs et des noix à votre menu quotidien.

De bons acides gras indispensables

  • OMEGA 3 (100 Caps)

    Les Oméga-3 sont les protecteurs n°1 du système cardio-vasculaire et nerveux. Ils jouent également un rôle dans la réduction du développement du tissu graisseux et du cholestérol.

    Scitec Nutrition

    Acides gras essentiels EPA/DHA

    L'avis du Team Fitadium

    Les Oméga-3 sont les protecteurs n°1 du système cardio-vasculaire et nerveux. Ils jouent également un rôle dans la réduction du développement du tissu graisseux et du cholestérol.

    15,90 €

    19,90 €

La deuxième chose est de faire du sport de façon régulière, mais attention tous les sports ne se valent pas. C’est l’effort bref et intense, de haute-intensité comme la musculation qui permet d’augmenter la testostérone. L’effort longue durée, au contraire, diminue le taux de testostérone. Mesdames, arrêtez le cardio et mettez-vous à la musculation!
Une des autres choses à faire est de veiller à bien dormir et prendre le soleil. En effet, c’est durant le sommeil que le corps récupère et que les hormones se remettent à  niveau et que la testostérone se régénère. Testostérone et Vitamine D sont liées, aussi une exposition au soleil régulière permet d’en produire davantage.
Un bon taux de testostérone se verra sur la tonicité musculaire, l’élasticité de la peau et la libido. Bref tous les atouts de la jeunesse…

Peut-on prendre des boosters de testostérone quand on est une femme ?

Oui, il n’y a pas de danger à en prendre ponctuellement, dans la mesure où ces produits ne contiennent pas d’hormone à proprement parler. Il s’agit uniquement de précurseurs de cette hormone, comme le zinc, l’arginine, le tribulus, l’acide D-aspartique…  Ainsi les femmes peuvent bénéficier des effets bénéfiques de la testostérone sans risque de se masculiniser. En effet, un stimulant naturel de la testostérone ne créera pas de dérèglement hormonal et ne stoppera pas le rétrocontrôle hormonal.

Booster sa testostérone sans danger

  • XENATEST HARDCORE (100Caps)

    XENATEST HARDCORE est le puissant booster hormonal de SUPERSET NUTRITION, conçu par des préparateurs physiques et coachs. il intègre les actifs les plus puissants pour créer une synergie et un environnement hormonal...

    Superset Nutrition

    Anabolisant Naturel Extrême

    L'avis du Team Fitadium

    XENATEST HARDCORE est le puissant booster hormonal de SUPERSET NUTRITION, conçu par des préparateurs physiques et coachs. il intègre les actifs les plus puissants pour créer une synergie et un environnement hormonal optimal pour développer rapidement de la masse musculaire.

    59,90 €

    75,00 €

Il est important à ce stade de ne pas confondre testostérone endogène (produite et régulée par le système endocrinien) et la testostérone exogène. Cette dernière est un apport extérieur en testostérone ne respectant pas et court-circuitant le système endocrinien. Les effets secondaires sont réels et dangereux en cas de traitement hormonal à base de testostérone injectable (ce qui est d’ailleurs interdit hors prescription médicale). Hirsutisme, acné, arrêt du cycle menstruel, perte de cheveux, voix grave, développement des muscles, épaississement osseux… sont souvent observés chez les femmes bodybuildeuses dopées.

Source http://www.women-health-info.com/WEB-FR/237-FR-Testosterone.html, wikipedia, sante-nature-innovation.fr. Photo Shutterstock.com.

Share Button
(44 votes, Moyenne: 3,50/5)
Loading...

Ecrire un commentaire