Penser au sport donne faim

Il y a ceux qui y pensent et ceux qui le font…

En matière de sport aussi, cela a son importance !
Vous vous visualisez en train de faire du sport ou bien de lire un magazine de fitness? Cela influencerait votre comportement alimentaire. On pourrait penser que c’est dans le bon sens. Eh bien, non, justement !

Penser au sport fait grossir

Selon une étude américaine, portant sur deux groupes de participants, ceux à qui on a demandé d’imaginer 30 mn d’activité physique se servaient des portions plus copieuses lors du repas suivant. Leur estimation du nombre de calories était également faussé. Le groupe ayant pensé à l’activité physique avait tendance à sous-estimer les apports caloriques de sa collation. Leurs portions ont été jusqu’à 50% plus caloriques que les portions de l’autre groupe ! Cela veut dire que penser au sport donne bonne conscience et nous fait manger davantage. Visualiser un effort entraine un effet de compensation en nourriture.  Le sport imaginaire a donc les effets inverses de l’activité sportive qui est censée limiter nos apports et nous rendre plus raisonnables…
Cessez donc de penser que vous irez à la salle de gym et allez-y vraiment ! Vous y gagnerez en définition musculaire.
Sources Werle, Carolina O.C., Wansink, Brian, and Payne, Collin R. (2011), “Just thinking about exercise makes me serve more food. Physical activity and calorie compensation”, Appetite, 56 (2), 332-335.

 

 

 

 

Share Button
(Pas encore de votes)
Loading...

Ecrire un commentaire