L’ordre dans lequel vous mangez compte pour la glycémie!

L'ordre du repas compte pour la glycémie
L’ordre dans lequel on absorbe les aliments peut déterminer la glycémie.

On savait déjà que l’IG des aliments pouvait varier selon les autres aliments qu’on leur associe, mais cette étude montre aussi qu’il faut respecter un certain ordre dans les repas pour se sentir mieux. L’idéal est de commencer par les légumes ou crudités avant d’entamer les sources de glucides. Cette influence positive a été observée visible chez les personnes obèses et diabétiques de cette étude.  Ne pas commencer par les glucides permet de garder un taux moins élevé de sucre dans le sang dans les deux heures suivant le début du repas. Alors que ce n’est vraiment pas le cas en changeant l’ordre des aliments.

Le plus important dans cette étude c’est qu’il s’agit d’une chose très facile à appliquer pour n’importe qui, et qui a vraiment un effet très positif, d’autant plus que le diabète est une maladie qui touche un grand nombre d’Américains mais aussi de personnes dans le monde. Dans la forme de diabète la plus commune liée à l’obésité (diabète de type 2), l’organisme développe une résistance à l’insuline ou le corps ne fabrique pas assez de cette hormone, ce qui ne lui permet pas d’utiliser le glucose circulant dans le sang pour en faire de l’énergie.

On savait aussi que le fait de consommer un shaker de protéines en poudre avant le repas aide à diminuer le niveau de sucre dans le sang après le repas, mais l’ordre des aliments lui-même n’avait pas été étudié.

Le taux de sucre dans le sang augmente après le repas chez tout individu, mais il doit rester dans une certaine norme, alors que chez les diabétiques, il grimpe en flèche, c’est pourquoi il leur est conseillé dans leur régime d’éviter les aliments à IG élevé comme le pain, les pâtes, les fruits et les boissons sucrées… L’index glycémique d’un aliment détermine la rapidité avec laquelle il se transforme en glucose.

Selon cette étude, il suffirait de respecter une certaine chronologie des aliments de type hydrates de carbone pour éviter le pic de glycémie.

Les participants ont tous consommé un repas de 628 calories à base de protéines et de glucides. La première semaine ils ont commencé leur repas par un jus de fruit et du pain avant de manger du poulet grillé et une salade et des brocolis à la vapeur. La deuxième semaine, ils ont consommé exactement la même chose mais en commençant par la salade et le brocoli, ensuite le poulet et en dernier les glucides.

Des prélèvements sanguins ont été effectués avant le repas et ensuite 30 mn, 1H et 2H après celui-ci.

Lorsque les sujets ont commencé par les légumes et le poulet, leur taux de sucre est resté moins élevé de 29% après 30 mn et, après une heure, de 37% de moins et de -17% après 2H, comparativement à la semaine où ils ont consommé les glucides d’abord.

D’autres études seront nécessaires afin de savoir si l’ordre des repas a réellement une influence positive à plus long terme, mais en théorie, le fait de manger des légumes d’abord ralentirait l’absorption des glucides.

Source Reuters Health : Order of food during a meal may influence blood sugar, Diabetes Care, online June 23, 2015. Photo iStock.com/lewmilker

Share Button
(1 votes, Moyenne: 4,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire