Eviter de manger des frites : encore une bonne raison !

ne pas confondre bons et mauvais gras
Une alimentation saine est toujours au coeur de nos préoccupations. Oui, mais voilà : les frites sont les aliments préférés des enfants, le steak-frites est le plat principal choisi au restaurant du midi par les salariés qui déjeunent dehors et le menu-clé de la restauration rapide ! En Anglais, on appelle les frites les « french fries » c’est dire comme c’est une habitude purement française !

Non seulement les frites ont un IG (Index glycémique) très élevé (voir notre dernier article du blog sur les IG), mais en plus elles contiennent des acides gras-trans, à cause de l’huile de friture, qui sont néfastes pour la santé, car ils élèvent le mauvais cholestérol.
Dernièrement, elles sont accusées d’après une étude, d’augmenter le risque de cancer. C’est vrai en ce qui concerne les frites surgelées et précuites (qui constituent l’essentiel des frites servies en restauration et à la maison), mais pas sur les frites maison. Les frites surgelées et les chips contiendraient de l’acrylamide, présent en grande quantité dans les aliments transformés.
Les procédés de fabrication utilisés par les industriels pour les aliments congelés précuits ou cuits à très haute température, sont mis en cause. Cette substance l’acrylamide se libèrerait dans ces conditions précises de cuisson à haute température. Les études menées par les chercheurs de l’Université de Reading et de Leeds (au Royaume Uni) ont confirmé que les pommes de terre exposées à des températures élevées, puis traitées avec du glucose produisent bien de l’acrylamide.
Le lien entre l’acrylamide et cancer n’a toutefois pas été démontré, mais la Food Standards Agency poursuit ses recherches. En attendant les conclusions définitives, la FSA conseille de ne pas cesser d’en consommer, mais d’intégrer les frites et autres aliments incriminés à une alimentation saine et équilibrée, sans toutefois en abuser. En cas de régime, mieux vaut toutefois vraiment les éviter…

Source: Journal of Agricultural and Food Chemistry DOI: 10.1021/jf302415n online August 28 2012 Kinetic Model for the Formation of Acrylamide during the Finish-Frying of Commercial French Fries.

 

Share Button
(1 votes, Moyenne: 5,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire