Savez-vous qu’il y a aussi de la graisse dans nos os?

de gros os n'excuse pas d'être gros
Les cellules adipeuses se cachent partout, y compris dans nos os qui contiennent leur lot d’adipocytes. La graisse dans les os fonctionne de la même manière que les autres dépôts de graisse, mais se situerait quelque part entre la graisse blanche et la graisse brune, susceptible de s’altérer particulièrement lors du vieillissement et d’affecter le métabolisme de l’énergie.

La plupart des études impliquant la graisse visent celle des tissus, mais il existe aussi des cellules graisseuses dans notre moelle osseuse qui jouent un rôle actif dans le métabolisme, la formation de cellules sanguines, la biologie osseuse. Cette graisse de nos os, encore méconnue et difficile à identifier du fait de l’impossibilité d’étudier des os sains,  représenterait 70% de la moelle de la totalité de notre squelette. Ce type de graisse a été identifié chez l’animal et chez un petit groupe de femmes avec deux variantes, et classifié comme un type de cellules graisseuses propre au tissu adipeux de la moelle osseuse (MAT/marrow adipose tissue). Ces cellules graisseuses ont des profils génétiques spécifiques, des manières différentes de choisir et stocker les molécules de graisses, une taille, une règlementation, une composition lipidique, des cycles de vie propres et n’ont pas le même impact sur l’expression de gênes et de déterminants génétiques, comme par exemple, le développement de cellules sanguines produites à partir de la moelle.

Selon la composition de graisse de la moelle osseuse, des maladies diverses surviennent, en relation avec ce type de graisse, certains niveaux de graisses étant des marqueurs de l’anorexie, du diabète, et même de l’ostéoporose… la présence de graisse dans les os les rendant plus fragiles.

La graisse présente dans nos os déterminerait donc aussi notre santé. D’où l’importance de rester mince et d’éviter au maximum de prendre du poids.

Source : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26245716 Nature Communications 06 August 2015 doi:10.1038/ncomms8808 Region-specific variation in the properties of skeletal adipocytes reveals regulated and constitutive marrow adipose tissues. Image memegenerator.net  Traduction légende :  » Ah bon ? Tu n’es pas gros, tu as simplement de gros os ? C’est marrant, car je n’ai jamais vu de squelette avec un double menton… »

Share Button
(1 votes, Moyenne: 5,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire