Des protéines, oui, mais à chaque repas

protéinesUne nouvelle étude sur la répartition des protéines

Notre mode de vie fait qu’on a tendance à prendre notre repas principal le soir et donc à concentrer nos apports de viande et de poisson à ce moment-là. Or ce n’est pas la configuration idéale pour prendre du muscle et favoriser la croissance musculaire, car la répartition sur la journée compte d’après cette étude de l’Université du Texas, publiée dans le Journal of Nutrition.
Tartines ou céréales le matin et salade ou sandwich le midi, ne seraient donc pas la bonne option.

L’apport conseillé en protéines varie selon les individus et l’activité physique entre 0,8g et 1,5g de protéines par kilo de poids de corps. En mesurant le taux de synthèse des protéines, les chercheurs se sont aperçus que cette synthèse était bien meilleure chez les sujets ayant réparti cet apport en protéines de façon égale entre les différents repas, plutôt que chez ceux ayant concentré la majorité de leur dose de protéines au repas du soir.
Deux groupes ont reçu deux régimes équivalents comportant 90g de protéines par jour sauf que dans le premier groupe, la répartition des protéines était de 30g par repas (matin, midi et soir) et dans le second groupe, la répartition était de 10g le matin, 15g le midi et 65g le soir.
Le taux de synthèse de protéines musculaires mesuré à partir de  biopsies de la cuisse et de prises de sang, a révélé que le groupe 1, ayant consommé 30g de protéines à la fois a , non seulement vu sa synthèse des protéines augmenter, mais, que l’effet perdure à long terme sur les muscles.
Il ne s’agit pas forcément de consommer beaucoup de protéines, mais de les consommer surtout au bon moment.

Cette étude est particulièrement intéressante au moment où des fabricants pensent à la commercialisation de boissons protéinées en Europe. Aux USA, ce marché est énorme et continue de grossir. En 5 ans il a augmenté de 50% jusqu’à atteindre 5,4 milliards de dollars en 2011.  Pourtant, certaines femmes pensent encore que ces produits font grossir ou les feront ressembler à des hommes en faisant gonfler leurs muscles, car elles associent ces produits à l’image des pratiquants de musculation.

Les consommateurs Américains sont friands de ces boissons et connaissent leurs avantages en termes de diététique. En Europe, les Allemands sont les mieux informés et sont plus nombreux à consommer des protéines alimentaires (21%), viennent ensuite les Espagnols et les Polonais (18%), les Italiens (16%) et enfin les Français (14%). Selon les industriels, les boissons protéinées à base de lait ont un gros potentiel en Europe, tandis que les eaux protéinées ne pourraient pas convaincre comme aux USA. Mais ces boissons protéinées pourraient bien devenir une véritable alternative au soda. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle pour la santé et représente une option beaucoup plus saine et une solution efficace pour répartir ses apports de protéines dans la journée. Si les fabricants de ces boissons en sont déjà convaincus, il reste encore à convaincre les consommateurs…

Source Agromedia.fr. Journal of Nutrition May 2014 10.3945/jn.113.185280 Dietary Protein Distribution Positively Influences 24-h Muscle Protein Synthesis in Healthy Adults Photo iStock.com/IgorDutina

Share Button
(Pas encore de votes)
Loading...

Ecrire un commentaire