Corps parfait libido down ?

Libido et sport intensif sont incompatibles?

Pensez-y, si vous êtes en phase de sport intensif, en préparation d’une course ou un peu addict au sport… Car le sport intense aurait un impact négatif sur la libido, selon une étude américaine. Tenant compte de l’âge, de la pratique sportive et de l’activité sexuelle, cette étude a interrogé en ligne 1000 hommes sur leur vie sexuelle et leur activité physique.

Même si ce type d’étude basée sur un sondage peut être sujette à discussion, il faut se dire que si les données étaient faussées, ce serait plutôt dans l’autre sens, les hommes ayant tendance à se vanter concernant la fréquence de leur sexualité…

Trop de sport, moins de libido

Si l’exercice modéré à raison de 150 mn par semaine, est recommandé et bénéfique, essentiellement pour perdre du poids, éviter le stress et rester en bonne santé, ce ne serait pas le cas de l’exercice à haute dose. L’exercice intense influence la sécrétion hormonale et donc aurait un impact sur la libido. Chez les femmes la pratique du sport intense en compétition peut on le sait dérégler les menstruations ou carrément les supprimer. Chez les hommes, même si cela est moins visible l’effet pourrait être perturbant.

Elevez votre testostérone

#Fitadium
Superset Nutrition
XENATEST HARDCORE (100Caps)

Des chercheurs de l’université de Caroline du Nord ont testé des hommes pratiquant le vélo ou la course à pied de manière intensive et ont remarqué que ceux qui avaient l’activité sportive la plus élevée avaient aussi la libido la plus faible. Inversement ceux qui pratiquaient le sport de manière plus modérée, avaient une activité sexuelle proportionnellement plus élevée. Attention donc à l’intensité et à respecter les jours de récup entre deux séances, quel que soit votre sport, car sport intense et désir masculin ne vont pas très bien ensemble.

La faute au cortisol ?

L’hypothèse avancée pour expliquer une telle différence est que la pratique du sport intense provoque une hausse de cortisol (hormone antagoniste à la testostérone) et donc une fatigue physique plus intense. Ceux qui désirent des enfants devraient aussi se préoccuper de la baisse de la concentration de spermatozoïdes, s’ils pratiquent plus de 5h de sport par semaine ; le sport élevant la température corporelle cela nuit à la fertilité. Pratiqué de façon modérée, c’est carrément l’inverse, le sport est bénéfique par rapport à la sédentarité.

En conclusion, l’exposition à des niveaux d’intensité élevés et répétés est associé de façon significative avec la diminution de la libido chez les hommes. Le degré et la fréquence des séances d’entraînement pourraient donc affecter la sécrétion hormonale.

Sources: Med Sci Sports Exerc. 2017 Feb 13. doi: 10.1249/MSS.0000000000001235. [Epub ahead of print] Endurance Exercise Training and Male Sexual Libido. Hackney AC1, Lane AR, Register-Mihalik J, O’Leary CB. Photo Shutterstock.com/NejronPhoto

Noter l'article
Aucun vote
Corps parfait libido down ?
Pensez-y, si vous êtes en phase de sport intensif, en préparation d'une course ou un…
0 sur 5 0 votes
#coach
#1
Si tu le fais, fais-le avec passion
#2
Ne compte pas les jours, fais que les jours comptent
#3
Concentre-toi sur tes objectifs non sur tes peurs
Plus d’abdos, plus de libido?