Et si les acides aminés diminuaient le diabète ?

arginine liquide pour la force

On parle souvent d’eux pour la musculation et l‘augmentation des performances en général, beaucoup moins d’eux en terme de santé. L’un deux, l’arginine, acide aminé semi-essentiel, est plutôt connu pour accélérer la production d’acide nitrique et augmenter la vasodilatation (afflux sanguin et augmentation du diamètre des veines), afin d’obtenir un apport plus important de nutriments, d’hormones et d’oxygène vers les muscles. On lui prête également d’autres propriétés : il serait capable de favoriser l’augmentation du taux de GH, hormone de croissance et diminution de la graisse corporelle. Encore une bonne raison de se supplémenter en arginine ?

D’après une étude récente, la supplémentation en acides aminés comme l’arginine pourrait contribuer à améliorer le métabolisme du glucose de 40%, chez les rongeurs. Cette étude, dirigée par Christoffer Clemmensen de l’Université de Copenhague, menée sur des souris insulino-résistantes ou sensibles à l’insuline a montré des résultats intéressants dans les deux groupes ; pouvant s’appliquer aux personnes souffrant de diabète de type 2.

Les souris minces comme les plus grasses ont bénéficié des bienfaits de l’arginine. Cette diminution du glucose de 40% est proche des résultats obtenus avec les médicaments contre le diabète de type 2. Cela ne veut pas dire, bien entendu, qu’il suffit de multiplier les sources d’arginine en mangeant par exemple de grandes quantités d’amandes et de noisettes pour guérir le diabète. Toutefois les recherches montrent qu’une diète riche en aliments contenant de l’arginine peut modifier significativement  le métabolisme du glucose.
Quand on sait que 371 millions de personnes dans le monde sont concernées par cette maladie, dont 90% souffrent de diabète de type 2.
Pour mesurer l’effet de l’arginine,  les chercheurs ont soumis les souris à un test de glycémie permettant de mesurer la capacité du corps à éliminer le glucose du sang sur une durée précise. Cet effet régulateur du glucose a été mesuré à la fois sur les souris minces et les souris obèses.
L’arginine augmenterait également la production du glucagon (GLP-1), une hormone qui joue un rôle important dans la régulation de l’appétit et du métabolisme du glucose, et qui fait lui-même partie des traitements contre le diabète de type 2.
Les souris privées de récepteurs GLP-1 ne bénéficient pas des effets protecteurs de l’arginine, c’est donc la preuve que arginine et GLP-1 sont liés dans le mécanisme de cette amélioration du glucose et de la sécrétion d’insuline. Cette étude montre de bons espoirs pour les diabétiques qui demandent à être confirmés par des études.

En attendant, les bodybuilders ont encore une bonne raison de se supplémenter en arginine, pour construire du muscle sec sans prise de gras !

Source : scienceandnutritionresearch, image ranker.com

Share Button
(Pas encore de votes)
Loading...

Ecrire un commentaire