Protéger ses articulations en musculation

Protéger ses articulations par les protections et les suppléments

On n’y fait pas toujours attention, mais les articulations sont particulièrement sollicitées en musculation. Pourtant, les micro-traumatismes sont moindres que lorsqu’on fait de la course à pied (chocs répétés). Les articulations et tendons se régénèrent moins vite que le muscle et sont davantage sollicités par les charges lourdes.

Pourquoi protéger ses articulations ?

Les contraintes mécaniques sont de plus en plus importantes

Avec l’entrainement régulier, les muscles grossissent et la force augmente. Mais les articulations et les tendons ne s’adaptent que très peu, encaissant, au fur et à mesure, des contraintes mécaniques de plus en plus importantes. Il a été démontré scientifiquement que cette contrainte mécanique est une condition nécessaire au développement et à la bonne santé osseuse (formation d’ostéoblastes).

Toutefois, le cartilage et les tendons (tissus conjonctifs) sont soumis à rude épreuve et à des blessures fréquentes (faux mouvement, mauvaise contention musculaire …). Les membranes synoviales (amortisseurs naturels) peuvent s’écraser, les tendons se rompre ou subir des étirements … Autant des petites blessures qui sont longues à guérir. Pire, si elles sont mal guéries peuvent devenir chroniques (tendinites par exemple).

Comment bien protéger ses articulations en musculation ?

Conformément au dicton « il vaut mieux prévenir que guérir », nous allons examiner les différents et efficaces moyens de se prémunir d’une blessure.

Les accessoires

  • Les bandes de protection: Qu’elles soient pour les poignets, genoux ou les coudes, elles permettent de renforcer le maintien de l’articulation (comme des ligaments externes). Elles évitent les risques de surcompression, d’entorse voire de rupture ligamentaire. Ces protections permettent également de gagner en force, l’articulation étant consolidée.
  • La ceinture : indispensable pour le squat, elle soutient les vertèbres lombaires et les muscles afférents et peut être nécessaire pour tous les mouvements si vous êtes fragile de cette zone.

Les suppléments

  • Les glucosamines : Ce sont des glucides de la famille des osamines qui entrent dans la composition du cartilage. Un apport en glucosamines permet de reconstituer plus rapidement le tissu articulaire.
  • La Chondroitine : Sous sa forme sulfate, elle permet de maintenir une hydratation optimale du tissu articulaire (pression osmotique). Elle protége également le cartilage des attaques des radicaux libres et des réactions enzymatiques. En médecine, elle est utilisée pour renforcer la souplesse des articulations et de lutter contre l’apparition de l’arthrose.
  • Le MSM : Soufre d’origine organique, il est hautement bio-disponible et est essentiel à la réparation des tissus conjonctifs. C’est un anti-inflammatoire naturel qui conserve aux articulations leur souplesse et leur intégrité.
  • Le collagène : c’est une protéine fibrillaire qui confère aux tissus leur résistance mécanique à l’étirement. C’est le composant principal de tous les tissus conjonctifs (cellules jointes) comme les ligaments, le cartilage, … ou encore la peau d’où son utilisation en dermo cosmétique. En tant que constituant principal, il est nécessaire au bon fonctionnement des tendons et articulations.

#Fitadium
Noter l'article
(8 votes, Moyenne: 3.75/5)
Protéger ses articulations en musculation
On n'y fait pas toujours attention, mais les articulations sont particulièrement sollicitées en musculation. Pourtant, les…
4 sur 5 8 votes
#coach
#1
Les champions ont tous commencé par vouloir gagner
Programme Polyarticulaire