Suppléments : faites les bonnes associations !

Les bonnes associations de suppléments

Bien associer les suppléments que vous prenez est une préoccupation constante dans vos mails à notre service coaching. Pour vous conseiller au mieux, nous devons prendre en compte des informations concernant votre physionomie, prédispositions génétiques, niveau et années de pratique, activité professionnelle, données métaboliques … Il est vrai qu’à moins d’être un spécialiste de la nutrition cela peut paraitre « indigeste ».
Toutefois, plus simplement, il y a des compléments alimentaires qui vont bien ensemble et d’autres dont les effets vont s’annuler. Le fait de respecter certaines règles vous fera gagner du temps et de l’argent. Nous allons donc tenter de vous donner un mode d’emploi succinct des meilleures associations à faire.

Les bonnes associations pour la prise de masse

Débutants

Concentrez-vous sur les suppléments dits « nourrissants » qui vont permettre de répondre aux besoins de l’organisme pour faire face à la nouvelle activité physique très spécifique. N’ayant pas l’habitude de ce type d’effort, le corps va détruire des protéines musculaires et avoir besoin de renouveler son stock. Pour s’adapter, l’organisme va avoir besoin d’énergie que seule votre alimentation ne pourra pas vous apporter, d’autant plus, qu’en tant que débutant vos connaissances en la matière sont réduites.

Ayez à l’esprit qu’il vous faut des éléments nutritifs énergétiques, caloriques et bâtisseurs comme de la protéine ou un Gainer, plus que des molécules techniques.

  • Protéines de whey + hydrates de carbone + vitamines

Intermédiaires

Commencer à utiliser des suppléments plus techniques

A ce stade vous aller commencer à ressentir une stagnation dans votre progression et il est utile de commencer à utiliser des suppléments plus techniques pour le développement musculaire. D’une part pour faire face à cette stagnation mais aussi parce que ce n’est qu’après plusieurs mois de pratique que votre organisme est capable d’utiliser ces suppléments techniques.

Trois types de suppléments seront intéressants selon votre besoin. La créatine sera d’une grande aide, soit un pré workout si vous avez du mal à réaliser des entrainements intensifs soit dans une créatine de récupération si vous avez des difficultés à prendre du muscle. Si vous avez plus de 35 ans, c’est un stimulant hormonal qui sera plus adapté.

  • Whey protéine ou Proteine de boeuf + vitamines + pré workout
  • Whey ou Proteine de boeuf + vitamines + créatine de récupération
  • Whey ou Proteine de boeuf + vitamines + créatine simple + booster hormonal

Confirmés

Un déficit en protéines est fatal

Un déficit en protéines est fatal pour la progression, il est donc important de multiplier les sources de protéines, les suppléments techniques de récupération et ceux visant à soutenir les systèmes hormonaux et immunitaire.

  • Whey  + caséine + acides aminés + pré workout (avec de la créatine) + booster de testo + booster de GH + vitamines

Quels suppléments associer pour la prise de muscle sec

Débutants

Concentrez-vous sur la protéine et un léger bruleur de graisse pour vous aider à bruler les graisses superflues ainsi que les vitamines qui sont la clé permettant de faire pénétrer les nutriments dans vos cellules musculaires.

  • Whey + bruleur de graisse + vitamine

Intermédiaires

Toujours pour vous permettre de passer la phase de stagnation, rajoutez une créatine, simple cette fois ci car si votre objectif est de construire du muscle sec il est préférable de limiter l’apport en glucides.

  • Protéine Whey isolate ou Proteine de boeuf + acides aminés + vitamines + créatine simple ou pré workout

Confirmés

Sur le même principe que pour la prise de masse

  • Protéine Whey isolate ou Proteine de boeuf + caséine + acides aminés + pré workout + glutamine + stimulant hormonal testostérone et GH + vitamines.

En période de sèche

Agir sur toutes les filières du stockage graisseux

En période de sèche, le niveau importe beaucoup moins, c’est plus la quantité de masse grasse que vous avez à perdre qui est déterminante. Vous devez agir sur toutes les filières du stockage graisseux. Par exemple pour consommer plus de calories, augmentez la thermogénèse. Pour privilégier l’utilisation des graisses comme carburant, utilisez la L.Carnitine. Enfin
Picolinate de chrome, la niacine, tec servent à augmenter la sensibilité des récepteurs musculaires à l’insuline pour éviter le stockage des graisses.

Généralement présents dans les bruleurs de graisse, les plantes diurétiques aident à vider la cellule adipeuse de l’eau qu’elle contient et réduire son volume. Attention ne négligez pas les protéines, à ce stade, sous peine de voir votre métabolisme et vos muscles fondre !

Voici les associations idéales pour perdre du gras

  • Caséine ou Proteine de boeuf + bruleur de graisse thermogénique (+ CLA) + vitamines
  • A cette combinaison de base peut s’ajouter:
    de la L.Carnitine, des plantes diurétiques
  • L.tryptophane + L.Tyrosine comme coupe faim naturel en potentialisant la sécrétion de sérotonine

Les associations à proscrire :

  • Gainers + brûleurs de graisse car antinomique
  • Pré workout + brûleurs de graisse car double dose de stimulants du SNC (Système nerveux central)
  • Créatine + diurétique car leurs propriétés s’annulent et il y a un risque de déshydratation.
  • Créatine complexe (avec glucides) + brûleurs de graisse car antinomiques
  • Agmatine + créatine qui provoque des ballonnements

A éviter aussi :

  • Les associations libres d’oligoéléments (hors d’un même complexe) : exemple des doses importantes de zinc limitent l’absorption du cuivre.
  • Des doses importantes et conjointes de Vitamine C et de fer sont toxiques.
  • La vitamine C potentialise l’absorption de la vitamine A pouvant conduire à une survitaminose… Ne faites jamais vos propres dosages de vitamines ou d’oligoéléments !

Gardez toujours à l’esprit que prendre des compléments alimentaires ne peut se substituer à une alimentation équilibrée et variée ! Leur utilisation et celle de certains médicaments peut être préjudiciable à la santé, consultez votre médecin si vous prenez des médicaments avant de commencer toute supplémentation ! Et si vous hésitez, faites confiance à nos packs programmes, ils ont été pensés dans ce sens, pour vous aider à faire les bons choix d’associations, en fonction de votre objectif.

Photo unsplash.com

Noter l'article
(3 votes, Moyenne: 4/5)
Suppléments : faites les bonnes associations !
Bien associer les suppléments que vous prenez est une préoccupation constante dans vos mails à…
4 sur 5 3 votes
#coach
#1
When you feel like quitting, think about why you started
#2
Crois en toi et personne ne t'arrêtera
#3
J'y arrive justement parce que je sais que je peux y arriver
7 suppléments ou nutriments pour la prise de masse