Quels suppléments d’endurance pour le cyclisme ?

Suppléments pour le cyclisme

Le Tour de France démarre demain et, même si on n’a pas vocation à s’occuper de cyclisme, on peut quand même vous en dire un mot, car la nutrition reste la nutrition et les performances aussi.

Quels suppléments et pour quoi faire ?

Les cyclistes professionnels ont une nutrition très élaborée et prennent de nombreux compléments, ils sont suivis par des préparateurs et des médecins. Au contraire, les amateurs qui pratiquent régulièrement des moyennes ou longues distances (on ne parle pas des cyclistes occasionnels) n’éprouvent pas forcément le besoin de prendre des suppléments. Pourtant, au même titre que n’importe quel sport, le vélo utilise vos réserves et crée des besoins spécifiques, c’est pour cela que vous allez devoir :

  • Vous préparer à l’effort
  • Favoriser l’énergie et l’hydratation
  • Récupérer de façon optimale

Améliorer son endurance est essentiel pour tenir la distance et pour que les performances soient au rendez-vous, il faut avoir le jus nécessaire pour dépasser les copains. Cela passe par l’augmentation des réserves glucidiques et l’optimisation de leur utilisation. La diététique en général vous sera d’une aide précieuse, car vous verrez qu’en plus de l’énergie, il vous faut aussi des protéines, des acides aminés (BCAA, arginine, taurine …), des vitamines, des sels minéraux et des bons acides gras essentiels qui tous vont servir à la fois au moment de l’effort et de la récupération.

23 vitamines et minéraux essentiels

#Fitadium
Superset Nutrition
Vita max (60 caps) – vitamines

Pour augmenter les réserves de glycogène, c’est simple : c’est « pasta party » les jours qui précèdent, jusqu’à la veille mais pas le jour même de la sortie vélo, car vous seriez lourd. Ne négligez pas pour autant les portions de légumes et de protéines, et les oméga 3 qui sont indispensables à tout sportif.

Si vous pensez manquer de protéines, parce que vous mangez peu de viande ou de poisson, ajoutez simplement à vos repas des whey en poudre ou des desserts protéinés qui vous apportent un complément. Si vous n’avez pas l’habitude des protéines, il existe des formes agréables et mélangées aux fruits comme les smoothies protéinés, à déguster bien frais.

Pour ceux qui débutent avec la protéine

Le jour du départ, ce qu’il vous faut, c’est une boisson riche en sucres rapides et en maltodextrines qui augmentera votre apport en glucides pour tout de suite et pour longtemps, mais est prévue pour être digeste et pour renforcer l’hydratation.

Une boisson adaptée à l’effort d’endurance

#Fitadium
Scitec Nutrition
Isotec (1000gr) – boissons

Juste avant l’effort, si vous en avez l’habitude, vous pouvez prendre un booster à base de créatine et d’arginine, cela vous permettra d’avoir plus de puissance, lorsqu’il faudra gérer une accélération ou un gros dénivelé. Les boissons à base de caféine, de taurine de boosters de NO et carnitine sont également intéressantes pour avoir une pêche d’enfer et ouvrir les vannes à fond. Bien souvent elle n’est pas assez exploitée et pourtant, prise avant l’effort, la carnitine permet de mobiliser les graisses pour en faire de l’énergie et peut fournir une réserve supplémentaire au moment où vous en aurez besoin. Mais ne vous aventurez pas à prendre des suppléments le jour d’une course ou d’une épreuve, si vous ne les avez jamais essayés avant.

Repoussez vos limites

#Fitadium
Superset Nutrition
Carni max (60caps) – l-carnitine

Pendant l’effort, ou la sortie vélo, vous choisirez des boissons de réhydratation riches en minéraux, comme Isotec, vous devez en boire 500 ml chaque heure, par petites gorgées avant même d’avoir soif. Pour soutenir l’effort, comptez sur les doses de gel fournissant sucre rapide et sels minéraux pendant l’effort.

Recharge rapide

En récupération, prenez des BCAA (sous forme de poudre, de gélules ou de boissons toutes prêtes) qui reconstituent et réparent vos muscles. Sachez également que les BCAA pris avant l’effort ont d’autres rôles plus énergétiques et, ça tombe bien, il y en a dans la plupart des whey protéines.

Des BCAA prêts à boire

Après l’effort, reconstituez vos réserves avec une boisson malto de type carbomax, et des BCAA ou une whey protéine qui vont vous retaper au niveau musculaire. En reconstituant votre masse musculaire détruite par l’effort, pensez-y, vous assurerez vos performances futures !

Le plein de glycogène

Photo unsplash.com

Noter l'article
(3 votes, Moyenne: 4.67/5)
Quels suppléments d’endurance pour le cyclisme ?
Le Tour de France démarre demain et, même si on n’a pas vocation à s’occuper…
5 sur 5 3 votes
#coach
#1
Crois en toi et personne ne t'arrêtera
#2
Tu vas moins vite? Ce n'est pas grave: tant que tu bouges, tu avances
#3
Les champions ont tous commencé par vouloir gagner
Calculer et gérer votre fréquence cardiaque maximale