Combien de temps pour reperdre le poids de Noël?

Des mois pour perdre les kilos pris aux vacances de Noël?

Des repas riches et arrosés qui durent des heures ? On s’est tous trouvés dans la configuration idéale pour prendre du poids. Aïe, ce poids se situe essentiellement autour de la taille et risque bien d’y rester accroché plusieurs mois durant. Les études récentes prétendent même que le poids gagné à Noël peut s’installer jusqu’en juin!!!

Des fêtes qui commencent en novembre

Il est donc préférable de ne pas prendre ce poids indésirable plutôt que de s’évertuer à le perdre. Mais regardons les chiffres réels selon les études. Le poids commence à augmenter régulièrement dans les jours qui précèdent Noël. Parfois, cela commence dès le mois de novembre et atteint son point culminant au jour de l’an.

Si une bonne moitié des sujets testés a réussi à perdre le poids des vacances dans le mois qui suit, l’autre moitié l’a gardée en souvenir jusqu’au mois de juin.

Perdre ou ne pas perdre

Pour ne pas garder ces kilos plus longtemps, le mieux est de ne pas culpabiliser. Le stress ajoute du poids. Ce qui est fait est fait. Vous en avez profité ? Tant mieux. Maintenant remettez les pendules à l’heure. Progressivement. Ne vous punissez pas en ne consommant que de la salade, c’est intenable.

Comportez-vous plutôt en chef d’entreprise avec la règle des 20/80. La plupart du temps 80% mangez sainement, les autres 20% lâchez un peu la bride sans exagération. Diminuez la taille de vos assiettes et de vos portions, les choses rentreront dans l’ordre naturellement.

Mettez toutes les chances de votre côté

  • Programme Minceur Extrême

    La graisse féminine est principalement composée d’eau, ce qui favorise d'autant plus le stockage des acides gras et alourdit la silhouette. C'est pourquoi, on commencera par éliminer l’eau en excès qui emprisonne les...

    Superset Nutrition

    Programme sur 4 semaines

    L'avis du Team Fitadium

    La graisse féminine est principalement composée d’eau, ce qui favorise d'autant plus le stockage des acides gras et alourdit la silhouette. C'est pourquoi, on commencera par éliminer l’eau en excès qui emprisonne les graisses avec Oxydrine Xtreme pour les libérer dans le sang et, à l’aide de Redburn Ladies et Carni-Max, pouvoir enfin les attaquer avec une intensité croissante afin de les déstocker plus massivement.

    69,90 €

    85,00 €

Un excédent de 2,3 kg en moyenne

Il paraît logique qu’à la période de Noël on mange davantage et qu’on soit donc enclins à gagner du poids. Mais entre 1 et 4 kg la marge est grande. La moyenne est généralement de 2,3 kg. La Bristish Association estime le poids d’un repas de Noël à environ 6000 calories. Pourtant, il y a pire : pendant toute la période avant et après Noël on ingurgite environ 500 calories supplémentaires chaque jour. Faites le calcul !!!

Chacune des études publiées bien que fiables n’offre pas un résultat rassurant. Le gain estimé varie entre 0,2 et 0,93 kg au minimum et entre 0,6 et 1,39 kg au maximum. Ces mesures de poids intervenant à des intervalles variés pouvant aller jusqu’à plusieurs mois. Les expériences ont également été menées sur des hommes et des femmes avec un IMC normal ou des personnes en surpoids.

Sachant qu’en général, hors période de fêtes, il faut presque deux semaines pour perdre un kilo en moyenne (entre 0,5 et 2 kg). Et ceci même avec une diète saine et de l’exercice 4 fois par semaine, donc cela laisse présager la suite.

Des études qui rassurent ou pas

Selon l’étude de Hull et al, le poids pris pendant les vacances mesuré sur un total de 94 personnes varie entre 0,2 et 1 kg sur une période de 13 jours. D’après l’étude de Rees et al, le poids des vacances de fin d’année sur 35 personnes varie entre 0,7 et 0,9 kg sur une période de 14 jours. Pour Andersson & Rössner, le poids des vacances mesuré sur 122 sujets varie entre 0,4 et 0,6 kg et ce, sur une période de 60 jours. D’après l’étude de Reid et al, le poids des vacances pris par les 94 personnes testées reste stable à +0,93 kg sur une période de 15,5 jours. L’étude de Yanovski et al, se veut plus rassurante: le poids des vacances observé sur 26 personnes varie peu entre 0,37 et 0,62 kg sur une période de 150 jours. Celle de Costa et al, veut que le poids des vacances sur 195 personnes varie entre 0,74 et 1,39 kg et reste « visible » sur une période de 150 jours. Enfin, selon l’étude de Phelan et al, le poids des vacances sur 252 personnes varie entre 0,2 et 0,7 kg sur une période de 70 jours environ.

Plus gros de 8kg en 40 ans

Parallèlement, d’après la revue American Society for Nutrition le poids des individus aujourd’hui a augmenté de 8,6kg par rapport aux années 1970. Cela pourrait néanmoins rentrer dans l’ordre, s’ils consommaient 500 calories de moins ou se dépensaient plus chaque jour pour gaspiller ces calories.

Cette évolution n’est pas souhaitable mais elle est bien réelle. Nos magasins pleins de nourriture à disposition et nos vies plus confortables aujourd’hui nous condamnent au surpoids, si on ne fait rien.

Quel que soit le poids que vous gagnerez, ce qui est sûr c’est qu’il faudra mettre les moyens nutritionnels pour le faire redescendre ou gaspiller physiquement des calories pour enlever ce trop-plein. Bref, si vous ne voulez pas vous trainer ces kilos en trop jusqu’à l’été, il va falloir être ferme et ne pas se contenter de ne pas reprendre de dessert.

Sources: Holiday Weight Management by Successful Weight Losers and Normal Weight Individuals, Suzanne Phelan, Rena R. Wing, Hollie A. Raynor, Julia Dibello, Kim Nedeau, and Wanfeng Peng. https://www.hindawi.com/journals/jobe/2017/2085136/tab2/. Photo Shutterstock.com

Share Button
(1 votes, Moyenne: 5,00/5)
Loading...

Ecrire un commentaire