Dwayne Johnson a dû prendre du muscle pour incarner Hercule au cinéma !

Dwayne Johnson incarnera bientôt Hercule au cinéma !

Il n’aurait laissé sa place pour rien au monde pour incarner ce rôle et son physique tout en muscles semblait idéal. Pourtant l’acteur n’a pas hésité à suivre un entrainement spécial de 8 mois, pour endosser le personnage d’Hercule. Ajoutant, dès l’aube, des séances de tapis de course à son entrainement quotidien de musculation, il a réussi à se forger le physique parfait du héros de la mythologie, plus affiné, mais non moins impressionnant, quant à sa prise de muscle.

Même si niveau muscle, Dwayne n’a rien à envier à quiconque, il prétend avoir dû encore prendre du muscle pour décrocher ce rôle, (on a du mal à y croire tant il est déjà gros…). Mais il s’agissait pour l’acteur d’être crédible et donc de travailler sa musculature autrement pour un effet plus naturel que celui obtenu rien qu’avec la fonte et il dit en avoir bavé…

The rock a dû prendre du muscle pour incarner hercule

L’acteur renforce sa présence au cinéma et s’impose bien mieux que ses prédécesseurs, issus du monde du catch, bien souvent cantonnés à des navets cinématographiques, dont les muscles éclipsent le scénario.
Hercule, pour ceux qui ont quelques notions de mythologie, est l’incarnation du mythe de la force(Héraclès chez les grecs et Hercule chez les latins). Il s’est illustré par quelques exploits dignes de ce héros immortel, tuer un lion -dont il revêt la peau- ainsi que quelques tyrans, géants, monstres et centaures… Mais comme, à force de tuer, il fit un peu n’importe quoi, il fut condamné à expier ses fautes et fut mis à l’épreuve, en devant réaliser les 12 travaux d’Hercule. Bref, Hercule est l’homme fort qui ne pouvait être interprété que par un autre homme fort avec une bonne dose de muscle, Dwayne Johnson.

Ce péplum réinvente ce genre de film sur la mythologie avec une interprétation très libre façon blockbuster. Un double défi pour Dwayne, qui doit à la fois se démarquer pour éviter de tomber dans le cinéma de seconde zone et s’en sortir mieux que ses copains catcheurs.
Dwayne, alias The Rock,  est sans doute le meilleur de sa catégorie et n’a pas été boudé par le cinéma grâce à son physique. Il compte plus d’une trentaine de films à son actif, mais pas que des bons, hélas, car la plupart des critiques les épinglent, à l’exception peut-être de Fast and Furious, Very bad cops, Southland Tales, Faster, Voyage au centre de la terre 2, Bienvenue dans la jungle, Rédemption, Tolérance zéro…
Parfois comparé à Arnold Schwarzenegger, qui a débuté comme lui ( du sport au cinéma, en passant par la musculation), il a encore du mal à décrocher des rôles dans de grands films et ne convainc pas les réalisateurs renommés, bien qu’il s’entraine très dur et est lui-même coach en musculation, pour d’autres acteurs, comme Hugh Jackman, qu’il a conseillé, par exemple, pour Wolverine.
Le muscle ne suffirait donc plus à Hollywood pour faire carrière ?
Son rôle dans Hercule nous le dira, mais il a, en outre, une douzaine d’autres films en projet pour l’année à venir.

Voir la bande annonce

Sources : premiere.fr, onrembobine.fr, allocine.fr

Share Button
(Pas encore de votes)
Loading...

Ecrire un commentaire