Une nouvelle protéine pour la perte de poids ?

Une nouvelle molécule minceur

La toute récente découverte d’une molécule capable de détruire les graisses serait-elle décisive ? Cette molécule, en réalité une protéine, agirait en activant les mitochondries pour brûler les graisses. Elle serait capable de convertir ces dernières en énergie. Cette protéine a un drôle de nom, la perilipine (à ne pas confondre avec la poudre de perlimpimpin).Elle serait située en surface des gouttelettes de graisses dans les cellules et pourrait augmenter la combustion des graisses.

Fabriquer de l’énergie à partir des graisses

La graisse chez l’homme (comme chez les rongeurs) peut s’accumuler et se stocker dans certaines zones. Mais elle se stocke aussi dans les muscles, dans le foie et le cœur. Or ces organesne sont pourtant pas prévus à cet effet, elle peut donc gêner leur bon fonctionnement. L’idéal est donc de convertir cette masse grasse en énergie pour s’en débarrasser . La perilipine agit au niveau des mitochondries.

Dans des expériences réalisées soit en culture, soit chez des souris, on stimule les cellules pour libérer leurs graisses stockées dans les gouttelettes de graisses. La perlipine est capable de se déplacer vers le noyau de la cellule. Là, elle travaille en commun avec une autre protéine, dans le but de créer d’autres mitochondries. Elle augmente ainsi la capacité à brûler les graisses.

Cette protéine, Perilipine 5 agit donc comme un régulateur du métabolisme des graisses, directement dans le noyau. On a remarqué que les athlètes d’endurance, qui peuvent aussi avoir de la graisse dans leurs cellules, ont une meilleure capacité à les mobiliser. Ils sont donc plus aptes à en faire de l’énergie que les personnes en surpoids. Du fait justement de cette présence de perilipine dans leurs cellules. Elle empêche ainsi que cet excès de graisse dans les organes ne soit toxique pour le métabolisme. On évite ainsi de créer un terrain propice aux maladies métaboliques : l’obésité, le diabète de type 2, la cardiomyopathie, les maladies du foie… Même s’il est encore difficile de comprendre exactement comment marche ce mécanisme d’oxydation des acides gras, cette protéine a clairement été identifiée comme jouant un rôle essentiel pour favoriser le fonctionnement optimal des mitochondries.

 

Un pack efficace pour brûler un maximum de graisses

  • Programme Minceur Extrême

    La graisse féminine est principalement composée d’eau, ce qui favorise d'autant plus le stockage des acides gras et alourdit la silhouette. C'est pourquoi, on commencera par éliminer l’eau en excès qui emprisonne les...

    Superset Nutrition

    Programme sur 4 semaines

    L'avis du Team Fitadium

    La graisse féminine est principalement composée d’eau, ce qui favorise d'autant plus le stockage des acides gras et alourdit la silhouette. C'est pourquoi, on commencera par éliminer l’eau en excès qui emprisonne les graisses avec Oxydrine Xtreme pour les libérer dans le sang et, à l’aide de Redburn Ladies et Carni-Max, pouvoir enfin les attaquer avec une intensité croissante afin de les déstocker plus massivement.

    69,90 €

    85,00 €

Source: Nature Communications 24 August 2016 doi:10.1038/ncomms12723 Nuclear Perilipin 5 integrates lipid droplet lipolysis with PGC-1α/SIRT1-dependent transcriptional regulation of mitochondrial function. Photo Shutterstock.com/IAKOBCHUK VIACHESLAV

Share Button
(10 votes, Moyenne: 3,80/5)
Loading...

Ecrire un commentaire