Focus Mastodon, le booster du futur de Scitec

Mastodon est issu des dernières recherches scientifiques sur la capacité de l’organisme à se réguler et à se développer (anabolisme). Toutes les cellules en cours de développement échangent des informations concernant leur développement et leur équilibre, ce qui a une influence sur l’expression de certains gènes à un moment donné. Ces gènes produisent alors une protéine dite homéotique (facteur de transcription) et dont la fonction est celle d’un chef d’orchestre chargé de réguler le développement de certaines cellules et la stase de certaines autres afin de maintenir l’équilibre dans le milieu intérieur (homéostasie). Cela va d’ailleurs bien au-delà de la construction du muscle, c’est la survie qui est en jeu dans ce maintien de l’équilibre.

L'acide phosphatidique pour booster la croissance

Ces protéines messagères ont la capacité (selon un codage de 16 acides aminés) de traverser la double couche de phospholipides qui entoure et protège chaque cellule de notre organisme. Ces protéines ainsi que l’ensemble des échanges entre les cellules est ce que l’on appelle la mTOR pathway (voie de signalisation) et qui intègre de multiples messagers tel que l’insuline, l’IGF1, IGF2, les mitogènes… mais également des informations concernant les réserves de nutriments, la synthèse protéique. Vous l’aurez compris, c’est la voie royale pour l’adaptation de l’organisme à son environnement et à ses exigences. Parmi ces adaptations, la croissance musculaire face à une demande croissante en termes de travail (entrainement) concerne tout particulièrement les pratiquants de la musculation. La question était alors de savoir comment influencer cette voie de signalisation sans passer par la prise de facteurs de croissance et autres hormones, dont on connait le rôle sur la croissance des tissus musculaires mais également les effets délétères. On savait déjà que certains acides aminés, dont la leucine, avaient une action sur la voie mTOR, mais les recherches ont mis en évidence un autre composé organique ayant une influence encore plus significative sur cette voie de signalisation et donc sur la construction de tissu musculaire : l’acide phosphatidique. Cet acide favoriserait la perméabilité des cellules aux protéines messagères et permettrait ainsi une réponse adaptative supérieure de l’organisme. Ainsi face à un entrainement très intensif, l’acide phosphatidique induirait une réponse anabolique rapide et conséquente, augmentant dans le cadre d’un entrainement de type musculation, la masse et le volume des muscles pour s’adapter à la demande de travail. Vous l’aurez compris, avec MASTODON, Scitec souhaite induire une construction musculaire similaire à celle obtenue par certaines hormones et facteurs de croissance sans agir sur la voie hormonale et surtout sans perturber l’équilibre de l’organisme, ni la santé. Nous sommes au début de ce type de suppléments agissant sur la transcription de certains gènes mais toutes les études scientifiques indépendantes plébiscitent cette nouvelle approche. Les applications thérapeutiques et notamment celles du système immunitaire ont permis le développement de ces recherches (la santé étant prioritaire au développement des muscles) et certains laboratoires comme Scitec ont bénéficié de ces recherches pour développer des suppléments à visée sportive.

Mode d’emploi : Prendre 3 caps une fois par jour, de préférence avant un repas.

L’avis du Team Fitadium

Essayer MASTODON, c’est faire un pas dans le futur des suppléments alimentaires dédiés à la performance avec un stimulant hormonal non hormonal, et rester dans le mouvement car c’est bien connu, on n’arrête pas le progrès !

 

Share Button
(193 votes, Moyenne: 3,64/5)
Loading...

Ecrire un commentaire